AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

 

02. L'après Combat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

PNJ - Maître du Jeu

avatar

— MAÎTRE DU JEU —
Master of the Fate


Masculin
Nb de messages : 67

MessageSujet: 02. L'après Combat   Mar 24 Aoû - 21:04

    → Lord Voldemort et Axel Baltaz ont capturé une jeune élève, Alyssa Carling. Aussitôt kidnappée, le groupe de fille qui l’accompagnait est partis prévenir les professeurs de Poudlard et notamment la directrice Miki Mihyana.

    → Pendant ce temps, Steven Blackwood accompagné d’un Mangemort a lâché une Manticore qui s’est dirigée vers Pré-Au-Lard, et ce dans l’unique but de faire diversion. 5 sorciers se sont interposés et ont empêchés la bête de continuer : Skarh White (un élève de Serdaigle), Le Gnome (un ivrogne), Major (un membre de l’Ordre du Phénix), Marchombre (un Chevalier Wallander) et un lycan dont l’identité est encore inconnue.

    → A l’aide de leur otage Lord Voldemort et Axel Baltaz ont pénétrés l’enceinte du château. Ils ont laissés la jeune fille inconsciente au rez-de-chaussée et ont profité de la désertification des lieux pour atteindre le 2eme Etage. Ils y ont trouvés Mimi Geignarde, ont ré-ouvert la Chambre des Secrets et y ont réintroduit une nouvelle bête. Ils sont ensuite partis.

    → Après un rude combat la Manticore a été terrassée à l’aide de puissants sortilèges combinés à des dégâts physiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marchombre

avatar

— JOUEUR / JOUEUSE —
Because magic is might


Masculin
Localisation : Aha ! Vous ne le saurez jamais !
Nb de messages : 37

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 02. L'après Combat   Mer 25 Aoû - 21:38

    Enfin !

    Enfin la bête était morte et sans vie ! *Bien sur si elle est morte elle est sans vie, tu dis n’importe quoi !* Je la regardais un dernier moment, elle avait l’air si seul et désespéré, ses yeux était avide de quelque chose mais pas de pouvoir … Ils étaient avides de soleil et de paysage vert, bleu, jaune. Les manticores venaient de Grèce, et son sort fut de mourir en Grande Bretagne … *La pauvre, qui aurait aimé mourir loin de sa patrie, dans un pays tout différent du sien, où le froid remplace la chaleur, les nuages remplacent un ciel limpide, les ombres remplacent un soleil éclatant.* Son destin fut de mourir ici, et j’en été navré car je comprenais le ressentit de cette bête pas si bête que ça …

    Les autres semblaient sur le point de rejoindre Poudlard, enfin à ce que je pense, puisqu’ils partent vers le chemin de Poudlard *Je vais les suivre, j’ai impérativement besoin de savoir pour cette membre de l’Ordre*. Ma baguette toujours en main se frottait contre mon gant en cuir de dragon, je la faisais rouler dans ma main, comme j’en avais l’habitude … C’était comme un tic, ça me porte chance … Enfin je crois.

    J’ajustai le col de ma chemise noire, aussi noire que l’était mon cape en laine ou mon pantalon jean. Généralement les Sorciers ne s’habillent pas d’un jean, mais je viens d’une famille moldu et il faut être fier de ses origines ? Très bien car je le suis et quoi que dira ce fichu Lord ou ses petits amis les Mangemorts, je suis un « Sang-de-Bourbe » et fier de l’être ! S’il a un problème qu’ils viennent me voir, j’adorerais les tuer un par un !

    Je m’accroupis pour nettoyer ma chaussure gauche immaculée de sang de manticore, je sortis donc un mouchoir jetable. Je me relevai, puis rejoignais le groupe parti en direction de Poudlard. Certes je n’aimais guère partir ou que ce soit avec des membres de l’Ordre ou des Mangemorts mais il paraissait que quelque chose de grave avait frappé Poudlard. Et la seule chose que je ne voulais pas dans cette guerre c’est que l’on s’attaquait aux enfants. Eux n’on rien fait et sont innocents pour la plupart !

    C’est donc d’un pas vif et en colère que je marchais. Oui j’étais en colère, pas touche aux enfants … Au fur et à mesure que nous marchions en silence avec un lycan qui nous avait dépassé ou disparu, je pris la tête du groupe sans le vouloir, mon pas était rapide et assuré et ceux qui avait touché aux enfants allez voir ma baguette chauffer contre leur poitrine ! Enfin j’espère qu’ils se soient perdus ou on été retardé dans leur plan et qu’ils ne soient pas partis. Poudlard se formait à la vitesse de nos pas, toujours pas un mot, une cause commune nous unissaient malgré moi. Il fallait que je fasse parvenir à Sophia un mot pour résumer la situation, mais comme je la connaissais, elle était déjà au courant de tous et peut-être était-elle en chemin ?

    Oui j’aimerais bien que Sophia soit en chemin pour me conseiller ! Me conseiller, c’est drôle parce que je parle là d’une gamine de douze ans … Mais quand on l’entend parler ou se mouvoir dans un duel, une personne normal pouvait constater qu’elle avait bien plus que douze ans et qu’elle avait vécut des choses depuis son enfance ! Elle était prodigieuse, intelligente, talentueuse et très gentille et douce avec les personnes qu’elle appréciait. Bien que sur le terrain ou pendant un conseil, elle dirigeait ses troupes avec une poigne de fer. En fait elle savait faire le juste équilibre entre la dureté et la souplesse. Enfin n’allez surtout pas l’embêter ou l’énerver car là vous êtes fichu ! Elle maîtrise beaucoup de sorts et pas des moindres, je peux vous l’assurer, mais assez parlé nous arrivons presque à Poudlard !

    Bien que nous ne soyons pas tout à fait à Poudlard, ni dans le parc de l’école on pouvait entendre des cris venant de l’intérieur et de l’extérieur. Nos pas à tous s’accélérèrent. *Peut être que certain d’entre nous ont des enfants à Poudlard*. Et je savais que si j’étais un parent (ce dont je ne serais jamais) je m’inquiéterais tous les jours pour ma progéniture.

    A l’entrée du parc, on y pouvait remarquer quelques professeurs et quelques élèves discutant vivement, je criais vers l’un d’eux :

    « Venez nous ouvrir, nous venons de Près-au-Lard avec une élève de … // je me retournais vers la jeune fille// de Serdaigle. Il paraîtrait que quelque chose de dramatique s’est produit ici ? »

    Ma voix était froide, pourquoi avais-je pris la parole ? Parce que … Je ne sais pas vraiment, mais toujours est-il que je suis très curieux …

    Une professeur vint vers nous …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Major

avatar

— JOUEUR / JOUEUSE —
Because magic is might


Masculin
Localisation : Ile De France
Nb de messages : 102

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 02. L'après Combat   Jeu 26 Aoû - 0:21

    Elle se tenait encore devant la manticore, près du Gnome, aucune réaction supplémentaire en provenance du mystérieux sorcier. Parfait, elle allait pouvoir agir à sa guise.

    _ Alors l'affreux, ou l'affreuse? Comment veux-tu que je te cuisine? Un mijoté de couperet te plairait-il? A moins que tu préfère un émincé de roche délicatement lâchée à plus de 1000 pied d'altitude au dessus de ton crâne?

    Le Gnome ricanait à sa propre blague sans prêter attention au Major.Motoko le regarda et ne put s'empêcher de répondre :

    _ Un sniper m'a un jour dit ceci à l'armée : " seul un imbécile prend le temps de jouer avec sa proie avant de l'achever" lors d'une bataille, tu chasse, tu tue, il n'y a pas de place pour le reste.

    Laissant le Gnome pantois, le Major s'approcha un peu plus de la manticore pour s'agenouiller devant sa tête à peine humaine, dépeignant admirablement bien l'agonie.

    _ Tu résiste à la magie hein? Je vais donc devoir en revenir à un traitement plus classique.

    (Très légèrement "sanguinolent" je spoile donc pour respecter le règlement. Pas de panique si vous lisez pas, l'essentiel est compréhensible par la suite.)
    Spoiler:
     

    La bête ne respirait plus. Un simple coup de feu, et vlan, finit. Major rangea son automatique à sa place au niveau de sa cheville. Elle avait du tirer dans l'œil de la manticore, des fois que l'os de son crâne résiste aux balles comme sa peaux à la magie. Le monstre n'avait même pas manifesté de résistance, il devait être vraiment mal en point.

    _ J'y crois pas... On m'a encore doubler... Hey ça devient une manie de faire des tours de cochons avant moi? J'y crois pas...

    Le petit Africain avait la bouche grande ouverte, sa canne suspendue dans les airs en un geste qu'il ne finira jamais. Le Gnome était tout simplement sur le cul. Il l'aurait d'ailleurs été au sens littéral du terme s'il n'avait pas très vite reposé sa baguette au sol alors qu'il commençait à osciller d'avant en arrière. * Ne me dites pas que ce type est soul...* C'est alors que Major l'entendit. Un autre grondement! Sur le moment, à cause de la douleur qui la traversait encore, elle crut qu'un second monstre, encore plus colérique, allait débarqué. Mais il n'en fut rien, ce fut une foule de curieux qui rappliqua, sans doute attiré par le coup de feu.

    Major regarda à nouveaux le mystérieux sorcier à l'aura de haine à peine jugulée. * Mais d'où ce type me connait-il?* La même pensé que précédemment lui revint * si ce type le pouvait, il changerait cette dégoutante aura en un dard acéré qu'il dirigerait droit au travers de ma carotide. Pourquoi cette idée me vient-elle?* . Décidément, Major n'était pas dans son état normal, elle avait lancée trop de sortilèges et trop puissants pour elle, la chose s'agitait en elle.

    C'est un cris qui la sortie de son mutisme et de sa froide auto-contemplation. Une élève de Poudlard courait vers eux.


    _ Il... Il s'est passé quelque chose d'affreux... Professeur, vous devez venir...

    Major regarda l'élève, visiblement Motoko l'avait marqué d'une façon ou d'une autre, mais ce n'était pas vraiment réciproque. Négligeant ce manque d'information, l'ex-militaire demanda plutôt :

    _ Où est-ce? Quel genre de chose? Vite.

    Visiblement l'élève encore choquée avait du mal à répondre de la plus clair des façons.


    _ C'est le... Le... A Poudlard! Oh, il faut venir, vite!

    En dépit du bon sens, Major se contenta de se tourner vers Poudlard, elle était fatiguée, elle était pas dans son assiette, alors elle voulait en finir vite.

    _ Bien, vient avec moi, d'autres professeurs doivent déjà être place je suppose, avec le bruit que tu fait. On aura besoin de te demander... De plus amples informations.

    Motoko se tourna alors vers les autres :

    _ Je sais pas qui vous êtes, mais de toute évidence vous n'avez pas d'affectation particulière nécessitant que vous interveniez plus. Votre participation à cet affrontement m'a été utile. C'est tout.

    Major se redirigea donc vers Poudlard marchant d'un pas vif et soupirant intérieurement, personne ne l'avait écoutée.


    Spoiler:
     


Dernière édition par Major le Mer 1 Sep - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: 02. L'après Combat   Lun 30 Aoû - 3:03

    La manticore était morte, personne n’avait été blessé, et c’était le plus important. Un véritable miracle aux yeux de Kraven, qui savait très bien ce qui aurait pu arriver si les choses avaient mal tournée. De se qui venait de se passer, Zakhar était sûr d’une chose : personne ne l’avait reconnu. Personne ne pourrait faire le rapprochement entre lui et le loup noir qui avait attaqué la manticore.

    Une fois l’hybride mort, le loup noir s’était éclipsé, de manière à se rhabiller afin de revenir parmi les hommes, dont il sentait le cœur battre la chamade. Comme il s’y attendait, les curieux attirés par le bruit du combat arrivèrent, tel un troupeau de buffle en pleine savane. Pourtant, Kraven quitta les lieux pour retourner au château, suivant ainsi Motoko et White … car quelque chose le troublait. S’il savait très bien qui était Skarh, il en allait tout autrement quant à l’identité du second sorcier qui se dirigeait vers Poudlard. Le lycan n’avait aucune idée de qui il pouvait bien être, mais il savait qu’il ne l’avait jamais croisé auparavant et que son aura n’avait rien de bénéfique.

    Kraven arriva devant Poudlard au même moment que Skarh, Motoko et l’inconnu. Les choses semblaient avoir bougé également dans le château, car devant les portes de l’école Zakhar aperçut Miki accompagnée d’un groupe de filles affolées et tremblotantes. Une autre élève avait déjà rejoins Kusanagi, paniquée et aux bords des larmes. Elle semblait l’avoir suivie depuis Pré-Au-Lard … quelque chose avait dû se passer pour que les filles partent chercher la directrice … la question était de savoir quoi. Le directeur de serpentard interrompit le groupe qui venait de demander l’ouverture des portes et se posa juste devant le jeune homme qui lui était inconnu. Kraven n’avait jamais été quelqu’un d’antipathique, mais il n’était pas non plus naïf : l’ado en face de lui n’avait aucune raison de les aider, surtout avec ce qui se tramait en ce moment … il pouvait très bien être un Mangemort, un Wallander ou un membre du Ministère envoyé pour on ne savait quoi, ou profitant tout simplement de la situation pour infiltrer Poudlard. Le lycan jeta un regard furtif vers le Major, avant de fixer froidement l’adolescent.

    - Toi. Tu ne vas pas plus loin. Je ne t’ai jamais vu ici.

    Le lycan n’avait rien contre l’adolescent, mais il était conscient que le laisser entrer était un risque supplémentaire – risque qu’ils n’avaient aujourd’hui pas besoin de courir. Le professeur de potion sentit une douleur dans l’échine, les griffes de la maticore avaient du le lacérer à un moment donné … il allait bientôt lui falloir du sang humain s’il ne voulait pas devenir hargneux, mais sa chemise blanche risquait de prendre une teinte vermillon bien avant que ses nerfs ne lâchent. Derrière eux, il sentit Miki approcher.
Revenir en haut Aller en bas

Skarh White

avatar

— JOUEUR / JOUEUSE —
Because magic is might


Masculin
Localisation : France (91)
Nb de messages : 138

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 02. L'après Combat   Mer 1 Sep - 9:11

La bête était morte. Et le cadavre gisait là, juste en face de lui sur les pavés de Pré au Lard. Le combat n'avait pas du durer plus d'une trentaine de minutes, et il aurait pu mourir des dizaines de fois : Embrocher par la queue de scorpion, brûlé par de l'acide, écrasé par une des pattes de la créature ou broyé par sa gueule. Mais non, il était encore vivant, contemplant le sang qui coulait encore du crane de la Manticore. Et tout cela grâce aux quatre personnes qui se dirigeaient vers le château. Sans elles, il serait mort. Sans elles, il n'existerait plus que dans les souvenirs des quelques personnes qui le connaissait et qui l'aimait - Pas plus d'une dizaine de personne donc.

"Putain, j'suis pitoyable.
- Mais non... Enfin si. Mais c'est pas grave, on t'en veut pas. Enfin, pas trop !"


Son poing se leva, et comme dirigé par une conscience propre, s'écrasa contre un des rares murs qui tenaient encore debout. Et ce fut comme un déclencheur, tout son corps se mit à trembler. Ses poings se serrèrent tellement forts que ses ongles s'enfoncèrent dans ses paumes jusqu'à y trouver du sang. Ses dents s'enfoncèrent dans sa lèvre inférieur et un gout métallique envahit sa bouche. Il était tellement faible ! Il aurait du pouvoir écraser la bête tout seul, lui arracher les yeux, lui broyer les pattes et lui enfoncer sa putain de queue dans la gueule ! Mais il n'avait pas pu, et c'était ces... cette bande de connards qui l'avait tué.

Encore une fois, son bras se leva, mais cette fois, son poing ne s'écrasa pas contre le mur. Sa baguette fit quelques arabesques dans l'air, et sans que la moindre formule ne soit prononcé, un bruit d'explosion se fit entendre et un trou de la taille d'un cognard apparu dans le mur, vite suivit de plusieurs de ses congénères

Puis d'un coup, Skarh rangea sa baguette dans sa poche et alla récupérer son sac quelques mètres plus loin, une fois cela fait, il s'arrêta devant une vitrine intacte et essaya de remette de l'ordre dans ses vêtements, puis il s'empressa de rejoindre le groupe avant l'arrivé des rats qui n'allaient pas tarder.Il rejoignit rapidement Major et l'inconnu. Et ils arrivèrent rapidement aux portes de l'école. Et le professeur Zakhar les y rejoignit, rembarrant efficacement l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miki Mihyana

avatar

— ADMINISTRATRICE —
Because magic is might


Nb de messages : 1252

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 02. L'après Combat   Mer 1 Sep - 18:35

Miki avait été alertée par un groupe d'élèves de l'enlèvement de l'une de leur camarade et s'était aussitôt précipité à l'école pour mettre en marche les recherches afin de la retrouver, mais au lieu de cela, elle l'avait retrouvé inconsciente au milieu d'un couloir. La directrice avait donc décidé de la déposer à l'infirmerie où la soignante avait confirmé qu'elle n'était qu'assommée et ne tarderait pas à reprendre conscience et serait sans doute en état d'être interrogée sur ce qu'il s'était passé.
Mais Miki n'était pas crédule au point de se laisser bercer par l'illusion d'avoir retrouver son élève vivante, il s'était clairement passé quelque chose aussi décida t-elle de placer les élèves restants dans leurs salles communes, autorisant juste les amies de la jeune fille enlevée à rester à son chevet.
Une fois les élèves en sécurité, la jeune femme se précipita hors de l'enceinte des murs de l'école pour faire retourner à Pré-Au-Lard afin de dire à ceux qui n'étaient pas encore rentrer de rejoindre Poudlard sur le champ, tout en étant entouré par les professeurs. Hors de question de risquer encore quoi que ce soit. Mais à peine eut-elle atteint les grilles du domaine elle retrouva Kraven, Major, Skarh White, accompagnés par un homme qu'elle n'avait jamais vu avant. Fait encore plus étrange tous semblaient s'être roulés dans la poussière, quelque chose c'était forcément passé.

"Kraven ... qu'est ce qu'il s'est passé ?" demanda t-elle en se portant à la hauteur du maitre des potions.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Major

avatar

— JOUEUR / JOUEUSE —
Because magic is might


Masculin
Localisation : Ile De France
Nb de messages : 102

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 02. L'après Combat   Mer 1 Sep - 19:19

    Arrivé à Poudlard, elle fut surprise de constater la présence d'un Kraven qui masquait un léger essoufflement tout comme le faisait les jeunes recrues à la fin de leurs premiers échauffements. Mais quelque chose lui disait que les raison de Kraven était bien plus justifiés, c'est alors qu'elle se rappela une discussion qui datait du début de l'année précédente, une discussion au cours de laquelle il avait été question entre autre, de la seconde nature du directeur de Serpentard. * Impossible il n'aurait pus revenir se préparer aussi vite et en étant en aussi bonne forme* Motoko mit de côté cet aspect étrange de la situation, tandis que Kraven commençait à rembarrer le mystérieux sorcier qu'elle avait royalement ignoré sur le trajet, et dont elle ne comptait pas plus s'occuper à présent. Malgré tout elle gardait un œil sur lui car après tout il restait un danger potentiel...

    _Kraven ... qu'est ce qu'il s'est passé ?

    Miki venait d'arriver et s'adressait à Kraven, qui, jusqu'à preuve du contraire en savait moins sur les incidents survenus à Pré-Au-Lard. Le Major se permit donc de s'avancer, et de dire :

    _ Motoko Kusanagi, directrice de Poufsouffle, au rapport. J'ai participé aux évènements survenus à Pré-Au-Lard, sans vouloir couper mon collègue ou paraitre désobligeante, je pense pouvoir être en mesure d'en dire plus.

    Motoko n'attendit pas de réponses ou de réactions de ses interlocuteurs pour continuer.

    _ Il y a environ trente minutes, j'ai été informée de troubles en plein Pré-Au-Lard. Etant disponible, j'ai pris l'initiative de me rendre sur les lieux afin d'intervenir dans la mesure de mes capacités. J'ai donc transplanné dans le village dans la minute qui suivie. Les rues étaient dévastés, mais les dégâts initiaux restaient sommaires et facilement réparables. Après ce constat rapide des dommages, je me suis dirigée vers le tumulte et des bruits de combats, j'y ai aperçut l'élève entrant en 6ème année Skahr White et un petit ivrogne se battant contre une manticore, qui était visiblement la cause directe des problèmes. J'ai observé un court moment le combat avant de lancé un sortilège dans le but d'handicaper l'adversaire et un autre dans l'objectif de percer sa résistance à la magie.

    Pendant qu'elle parlait, on aurait presque pus entendre le bruit des tambours jouant selon un rythme soutenu.

    _ Mon premier sort a eut l'effet escompter, à l'inverse de mon second sort qui ne fonctionna pas comme prévus. Le combat se poursuivit jusqu'à épuisement et effondrement de l'ennemi. Le parasite que vous voyez là (Major parlait de Marchombre, employant le terme de parasite comme à l'armée, pour désigner la venue d'un tierce camp, dont on aurait pus se passer, juste avant la fin des hostilités pour se ranger du coté des vainqueurs.) à participer à la dernière salve de sortilèges qui eurent finalement raison de l'adversaire pourtant résistant. J'ai finalement achevé l'ennemie d'un tir de mon arme à feu en direction de son œil gauche. J'ai ensuite décidé de me rendre ici après qu'une élève apeurée soit venue nous chercher, j'avais demander aux autres de pas me rejoindre, mais sans plus m'embarrasser qu'il m'écoute ou non, il aurait toujours été temps de s'en débarrasser.

    Major allait mettre fin à son rapport, chose que visiblement beaucoup de monde attendait, lorsque soudain elle repensa à un détail.

    _ OH et veuillez m'excuser, j'oublie de mentionner la présence d'un loup noir sur la scène, du début jusqu'à l'effondrement de la manticore. Son intervention ne fut pas des plus efficaces mais reste intrigante.

    Major s'arrêta enfin de parler, jetant un regard furtif en direction de Kraven * non il n'aurait pas pus revenir assez vite, si? *.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: 02. L'après Combat   Jeu 9 Sep - 21:27

    Désolé Marchombre, on saute ton tours =S
    Ça fait plusieurs mois que tout cela traîne, on aimerait terminer …



    L’adolescent qu’il avait interrompu n’avait pas encore réagis lorsque Miki s’arrêta à côté du Directeur de Serpentard. Kraven n’eut pas le temps de répondre à la question de la jeune femme que Motoko prenait déjà la parole, expliquant en détails ce qui c’était passer. Le lycan aperçu le regard furtif du Major sur lui, et à son tour il en lança un à Miki. Il savait qu’elle ferait le rapprochement, mais une question naquit dans l’esprit de Zakhar : était-il possible que la directrice de Poufsouffle ait elle aussi fait le même rapprochement ? L’homme savait qu’elle finirait par venir lui poser des questions … restait à savoir comment il allait y répondre.

    Le Directeur de Serpentard laissa passer Skarh, qui semblait être dans un piteux état. Que lui était-il arrivé depuis la mort de la bête ? Zakhar n’en avait aucune idée, et il ne le saurait probablement jamais. Il fallait que quelqu’un retourne au village pour prévenir ceux qui ne l’étaient pas. Il se tourna vers la directrice de Poudlard.

    - Je vais chercher les élèves. J’aurais plus de chance de les trouver.

    Son intention se porta ensuite sur l’adolescent qu’il avait rembarré.

    - On vous remercie de l’aide que vous nous avez apporté. Maintenant, au revoir.

    Ses derniers mots ne pouvaient être plus clairs. Kraven s’éloigna ensuite du groupe, retournant à Pré-Au-Lard.
Revenir en haut Aller en bas

Skarh White

avatar

— JOUEUR / JOUEUSE —
Because magic is might


Masculin
Localisation : France (91)
Nb de messages : 138

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 02. L'après Combat   Sam 11 Sep - 12:36

Il n'avait pas bougé depuis qu'ils étaient arrivés à l'école, il s'était appuyé contre une barrière, et laissais son esprit vagabonder en attendant de pouvoir rentrer dans le château, écoutant à peine l'échange entre la directrice de l'école, celle de Poufsouffle et celui de Serpentard. Son bras droit le faisait souffrir, et il se demandait si il ne devrait pas aller voir quelqu'un de compètent pour vérifier qu'il ne s'était pas trop blessé. De son autre bras, il essaya vainement d'attacher ses cheveux, mais abandonna quand il se rendit compte qu'il n'y arrivait vraiment pas et qu'en plus, ils étaient vraiment dégueulasse : Il devait aller prendre une douche, ça en devenait presque une question de vie ou de mort à ce stade là.

Il essaya d'accrocher le regard du professeur Zakhar, et quand ce fut fait, il désigna le château d'un signe de tête, et soupira de soulagement quand il l'autorisa à y aller. Il s'excusa au près des deux autres directrice avant de rejoindre le château à grand pas tout en soutenant son bras droit.

Bon, direction douche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lord Voldemort

avatar

— ADMINISTRATEUR —
Because magic is might


Masculin
Localisation : France (78)
Nb de messages : 2785

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 02. L'après Combat   Dim 19 Sep - 18:47

    Event Terminé, merci à tous pour votre participation = )
    Tous les participants gagnent 10 XP ainsi que du Venin et du Crin de Manticore

_________________



“ THERE ARE THINGS I HAVE DONE
THERE'S A PLACE I HAVE GONE
THERE'S A BEAST, AND I LET IT RUN
NOW IT'S RUNNIN' MY WAY ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: 02. L'après Combat   

Revenir en haut Aller en bas

02. L'après Combat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter RPG :: VOS PREMIERS PAS SUR LE FORUM ... :: 
Pour commencer ...
 :: 
Contexte du Forum
 :: Saison 1 : L’ascension des Ténèbres :: CHAPITRE X - L’Attaque à Pré-Au-Lard (début indisponible)
-