AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Jackson Liam Smith Vide
 

Jackson Liam Smith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Anonymous

Invité



Jackson Liam Smith Vide
MessageSujet: Jackson Liam Smith   Jackson Liam Smith EmptyMer 10 Nov - 11:19

— IDENTITÉ —


      Jackson Liam Smith 4150561
        Nom : Smith
        Prénom : Jackson Liam
        Date de Naissance : 7 juillet 1980
        Race : sorcier
        Camp : Wallender

— PHYSIQUE & CARACTÈRE —


Jackson Liam Smith 5648102 Jackson Liam Smith 5235403 Jackson Liam Smith 9689094
    « Tu es vraiment à croquer »
    C'est ce que me disait ma mère quand j'étais jeune, et je dois avouer que malgré tous les désaccords qui nous unissent, elle n'a pas tord sur ce point. Bon.. certes l'avis d'une mère n'est certainement pas le plus impartial, mais si l'on doit reconnaître une qualité à ma mère c'est bien sa franchise.

    J'était d'un blond presque blanc dans mon enfance. Avec le temps cependant mes cheveux ont foncés, et sont aujourd'hui châtains clairs.
    D'après les photos je suis le portrait craché de mon père au même age. Mais les yeux bleus que je tiens de ma mère me donne un visage plus doux, plus amicale et avenant.

    Les traits fins de mon visage et mon teint frais, me donne un air d'enfant qui semble n m'avoir jamais quitté malgré les années qui passent. Je me suis d'ailleurs résolu à m couper les cheveux qui étaient jusque là mi long, pour avoir un peu plus l'air d'un adulte, plutôt qu'à un grand enfant.

    Heureusement ma grande taille et ma carrure robuste on toujours étaient assez important pour me faire respecter.

    Je garde dans ma façon de ma tenir et de marcher les séquelles de mon éducation. Une posture droite et sur d'elle, un regard haut, ayant parfois l'air hautain. J'ai tout même réussi à adoucir tout ça.


    Mon caractère est un savant mélange entre mon enfance et mon « émancipation ».

    J'ai toujours pris un malin plaisir à ne pas être ce que mes parents voulaient que je sois. Cependant je dois bien avouer avoir hériter de certain traits de caractère.

    Merci papa, Merci maman... Car en effet sans vous je ne serai surement pas si ambitieux. L'éducation stricte que mes géniteurs m'ont imposé m'a donné le goût du savoir , mais aussi le goût de vouloir savoir plus. Tout mettre en œuvre pour avoir ce que je veux, l'avoir coute que coute... Je dois avouer que cette ambition va de paire avec un côté manipulateur, même si je ne vous l'avouerai jamais.

    Je dirai que lorsque je m'énerve, c'est peut être là que je ressemble le plus à mes parents... Autain, sur de moi, fourbe, je sais mettre le doigt là où ça fait mal. Et Dieu combien il m'arrive d'être énervé... Oui un brin colérique le Liam. Après tout je garde des séquelles de mon enfance:: fils unique, enfant roi.

    Mais face à ces petits défauts qui font mon charme, je reste quelqu'un de généreux et chaleureux avec les gens qui me sont proches. Et l'on peut nier que je suis un homme perspicace et loin être bête.

— HISTOIRE —

    Je suis né dans une belle demeure du Yorshire,un certain 14 février 1980. On me nomma Jackson Liam.
    Liam en souvenir de mon arrière grand père maternel Phineas Liam, défunt sorcier au sang aussi pur qu'une des plus précieuse des pierres.
    Puis Jackson, comme tous les hommes de ma famille, dont un ancêtre avait tenu à cette redondance générationnelle comme pour certifier de son authenticité.
    Me voilà donc, Jackson Liam Smith, premier et unique fils d'un couple de sorcier issu d'une interminable lignée de sang pur.

    Cette présentation plus qu'ennuyeuse fut malheureusement répétée de nombreuses fois tout au long de ma vie, car chez les Smith on met un point d'honneur à respecter les valeurs du sang, et on le montre.

    Mes parents étaient la vitrine parfaite de ce qu'était les valeurs du sang. Deux familles si anciennes qu'elles puaient la consanguinité, de l'argent, une belle demeure, une aversion certaine pour ce qu'ils appelaient "sang de bourbe", et un fils pour faire perdurer la lignée.
    Oui, tous les ingrédients étaient bien là.

    Il faut cependant croire qu'ils se sont gourés dans le temps de cuisson. Malheureusement pour eux, même en me collant le nom de l'arrière grand père ils n'avaient pas réussis à me faire rentrer dans le moule. Mais nous en parlerons plus tard.

    Pour l'instant parlons plutôt de mon enfance. Zone plutôt flou pour moi, comme pour beaucoup d'autre. J'étais selon les dires à croquer. Une petite bouille blonde qui connaissait toutes les règles de politesses. On ne peut pas dire que j'eus une vie difficile. J'avais tout ce que l'on demande à cet age là, de l'attention et des jouets. Parfois un peu trop d'attention. J'étais à vrai dire la « chose » de ma mère. Elle me coiffait, m'habillait, m'éduquait, pour faire de moi « un jeune homme délicieux », c'était ses termes. Elle pétrissait déjà la pâte, souhaitant faire de son fils un digne héritier.
    Moi à l'époque j'adorais ça, quel gamin n'aimait pas à 5 ans être dans les jupes de sa mère?.

    Rassurez vous j'ai grandi et mon complexe d'Oedipe à fini par me quitter, j'n'ai pas tué mon père, du moins pas encore.

    Quand j'ai eu l'âge d'apprendre à lire, mon père m'a flanqué une ribambelle de professeur aux fesses. J'ai toujours pensé que c'était pour se venger de lui avoir piquer l'attention de sa femme. Aux cahiers de lecture et de grammaire se sont suivis ceux de potion et de magie dès que mes pouvoirs sont apparus.

    C'est à partir de ce moment de mon enfance que j'ai appris à vraiment connaître mes parents et les valeurs de ma famille. Un Smith c'était avant tout une personne qui se devait d'être aux normes sous tous les points: son sang, son éducation, son physique...

    Mes parents ne se s'étaient surement pas mariés par amour, mais plutôt par désir commun de conformité. Moi j'étais leur fruit. Ils étaient là pour me faire murir, et il n'y avait pas de place pour les mauvaises récoltes. Je devais être « un jeune homme délicieux » bref , être parfait.

    Puis, j'eus onze ans... on y passe tous.

    Je vous passe la lettre de poudlard, le quai 9 ¾ et autres barques voguant sur le lac, le plus important étant que je sois enfin à l'école. Mes parent n'attendaient que ça, un représentant Smith à Poudlard. Moi de mon côté je me réjouissais autant. Mais pas pour les mêmes raisons, au contraire j'avais une seule hâte m'éloigner de la maison familial et vivre ma propre vie, même si à cet âge j'étais encore loin de vouloir sortir du moule que m'avaient façonné mes parents.

    Sans grande surprise je fus envoyé chez les Serpentards, un passage obligé dans ma famille. Mais contre toute attente, au lieu de me rapproché des valeurs de ma famille, ma vie à l'école m'en éloigna petit à petit. Il fallait dire que mes géniteurs ne s'étaient pas imaginé que j'allais me lier d'amitié avec l'un des seuls né-moldu vert et argent, Azaan.

    Nous étions tout deux rentrés la même année chez les serpentards, et il ne fallut pas bien longtemps pour qu'une réelle complicité naisse entre nous. Et pourtant, avec son arrogance et son perpétuel air sur de lui... qu'est ce que je l'avais trouvé énervant. Il fallait qu'il me ressemblait, et tout cela avait à l'époque sans aucun touché mon égo; bien gonflé soi dit en passant, à l'époque j'étais un Smith tout fraichement sorti du moule.

    Mais bientôt je ne rentrai plus du tout dans ce moule.

    J'étais ami avec un sang de bourbe, j'étais ami avec Azaan. Et bizarrement ça me semblait beaucoup plus naturel que tout ce qu'avait pu dire mes parents.
    J'appris bien vite que la façon qu'avait les Smith de classer les sorciers par statut de sang était plus que réductrice. Et quand on sait que le statut de sang pur et la valeur principal des Smith... Autant dire que les rapports n'étaient plus cordiaux avec mes parents.

    Eux voyaient d'un mauvais oeil mes rapports avec le jeune Cynder. Quant à moi, je supportais de moins en moins de porter le nom d'une famille dont les idées me repoussaient.

    A l'époque je ressentis un peu culpabilité à briser ainsi tout le travail que mes parents avaient voulu faire sur moi... Culpabilité bien vite oubliée. Car finalement ce fut mes année d'études à Poudlard qui forgèrent le vrai Jackson Liam Smith.

    J'y choisis aussi mon camps et mes ennemies, face au retour du seigneur des ténèbres. Et à vrai dire ces choix je les ai fait en suivant un personne. D'abord un ami, Azaan devint mon amant. Ne me demandez pas vraiment comme ça c'est fait. A vrai dire je n'en sais rien. Ce fut juste la chose la plus simple et naturel que je n'eus jamais fait.

    Mes études terminées à ses côtés, je n'hésita pas à suivre mes convictions et la personne à laquelle je tenais le plus. Je faisais et je fais toujours un confiance presque aveugle en Azaan.
    Je n'hésita pas à le suivre dans une organisation nommé Wallender et à me battre à ses côtés pour venger sa famille. Oui se fut surement d'abord pour lui que je fis ce choix plus que par réelle conviction. Mais je crois maintenant aussi en Sophia. Et j'ai la conviction qu'il faut se battre pour tout recommencer à zéro.

— ET VOICI MA VIE —

    [url=lien de votre rp]Titre de votre RP[/url] : résumé de votre RP
    [url=lien de votre rp]Titre de votre RP[/url] : résumé de votre RP
    [url=lien de votre rp]Titre de votre RP[/url] : résumé de votre RP
Revenir en haut Aller en bas

Jackson Liam Smith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter RPG :: LE CARRÉ D'OR | CREDIT & PARTENAIRES :: 
—————— ARCHIVES ——————
 :: ► ARCHIVE DU REGISTRE
-