AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

♣ Kerta Weaver ♣ Vide
 

♣ Kerta Weaver ♣

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kerta Weaver

Kerta Weaver

— JOUEUR / JOUEUSE —
Because magic is might


Féminin
Localisation : Au sommet de la Tour Eiffel
Nb de messages : 22

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
♣ Kerta Weaver ♣ Left_bar_bleue0/0♣ Kerta Weaver ♣ Empty_bar_bleue  (0/0)

♣ Kerta Weaver ♣ Vide
MessageSujet: ♣ Kerta Weaver ♣   ♣ Kerta Weaver ♣ EmptySam 13 Nov - 23:46

— IDENTITÉ —


      ♣ Kerta Weaver ♣ 244944KayaFRegistre1bmp
        Nom : Weaver
        Prénom : Kerta
        Date de Naissance : 21 Février 1982
        Race : Sorcière
        Camp : Ordre du Phœnix

— Par une sombre nuit d'hiver dans la Salle Commune des Serpentards ... —


♣ Kerta Weaver ♣ 152418KayaFRegistre4bmp ♣ Kerta Weaver ♣ 836623KayaFRegistre2bmp ♣ Kerta Weaver ♣ 979163KayaFRegistre3bmp
00h06. La Salle Commune des Serpentards était vide, et le feu dans la cheminée mourait sans bruit. Un léger grincement de porte se fit entendre au milieu du silence, et Kerta Weaver resta immobile quelques secondes en maudissant les gonds mal huilés de manquer la faire repérer. Non pas que des bras masculins dans lesquels se blottir lui auraient déplu, surtout par ces froides nuits d'hiver, mais elle s'était ce soir-là assigné une tâche qu'elle ne pouvait exécuter que seule.

Une fois certaine qu'elle n'avait réveillé personne, la 7ème année alla raviver le feu et enfila le sweat à capuche bleu roi qu'elle avait sous le bras. Elle sortit de la large poche une cigarette qu'elle alluma en l'approchant des flammes, avant d'en tirer une bouffée dans un geste nerveux et précipité. Puis Kerta se pelotonna dans un fauteuil, emmitouflée dans une couverture en laine, un journal et sa plume sur les genoux, et ses épais cheveux bruns tirés en arrière en un chignon brouillon. La jeune femme tira une nouvelle bouffée de sa cigarette qui la réchauffa délicieusement avant de s'atteler à la rédaction de son journal.

    Cher journal,


Kerta barra grossièrement ces premiers mots. Ça faisait trop fleur bleue, naïve et romantique qui croit encore au prince charmant. Autrement dit, ça ne la représentait en rien. La Serpentarde avait abandonné le romantisme, quand elle s'était rendue compte que c'était pour les rêveuses qui ne côtoient la gente masculine que de loin, et qui croient qu'il existe encore quelque part un homme qui les protégera de tout et les aimera jusqu'à la fin des temps. Ce qui était une pensée d'une écœurante naïveté. Et Kerta n'avait rien de naïf. Elle se plaisait à manipuler les hommes pour arriver à ses fins en se servant de leurs points faibles, toujours les mêmes, c'en était pitoyable. Elle ouvrait ses beaux et grands yeux gris sur le monde sans jamais se voiler la face. Quant au prince charmant, elle était loin d'y croire, les hommes étant d'après elle tous si fourbes, égoïstes et obsédés qu'il fallait toujours un plan en trois parties délicatement orchestrées pour obtenir quelque chose d'eux. Ça n'empêchait pas Kerta d'organiser à longueur de journées ces plan en trois parties pour obtenir ce qu'elle voulait de ses prétendants - ou non.

    Salut Dumby,


Kerta rit d'abord légèrement du ridicule de ses mots avant de les barrer proprement. Elle n'avait jamais vraiment aimé Dumbledore, pensant qu'il avait un secret lourd et honteux à cacher, et sa mort l'avait juste déçue dans la mesure où elle ne pourrait jamais éclaircir ce mystère. Le fait que son grand-père, un homme respectant profondément Albus Dumbledore et qu'elle respectait elle-même profondément, lui ait conseillé - ordonné serait plus juste - de tenir un journal afin de ne pas perdre la tête - n'avait-il jamais entendu parler des Pensines ?! - ne signifiait pas non plus qu'elle devait dans ce journal s'adresser à un mort qui de son vivant avait du carburer à la poudre de Mandragore. Faire partie de l'Ordre du Phœnix n'incluait pas de porter un culte à ce vieux fou, elle s'en passerait donc volontiers.

La jeune femme trouva alors comment débuter ce journal, c'était simple et sexy, et Dieu seul sait comme Kerta aimait faire ressortir sa beauté incroyable jusque dans ses mots.

    Cher Homme Mystère,

    Ainsi débute ma septième année à Poudlard : à me geler les fesses dans la Salle Commune des Serpentards avec pour seule compagnie ma très chère cigarette aux lèvres. Et, en prime, je dois écrire ce stupide journal pour rassurer grand-père. (Nooooooon, grand-père, je n'ai pas dit que tes idées étaient stupides, au grand jamais ! >< C'est juste que cette fois, ça me branche pas des masses ...)

    L'été c'est bien passé, passer mes journées dans l'observatoire de grand-père à parler de tout et de rien est toujours agréable. J'ai du supporter mi-juillet un bal organisé par mes parents, malgré la menace qui pèse sur notre monde les invités étaient nombreux (ah, le pouvoir hypnotique de l'argent fait bien des merveilles !) mais évidement c'était tous de vieux croûtons. N'y a-t-il aucun jeune sang pur riche et sexy assez fou pour se rendre à ce genre de soirées barbantes et me permettre de m'y amuser un minimum ? Apparemment, non. Ma mère a aussi trouvé un moyen de me critiquer, une fois de plus, même si cette fois-là c'était parce que je ne mangeais rien et non pas parce que, comme elle le disait si bien avant, j'avais encore pris du poids. Je m'en moque éperdument, maintenant, elle n'avait qu'à pas me traumatiser sur mon poids durant toute ma vie, ainsi je mangerais et ne me ferais pas vomir après chaque repas à peu près décent.

    Je suis sûre que cette année va être grandiose. Surtout pour ce qui est des fêtes, vu que je projette déjà d'en organiser quelques-unes totalement folles. C'est vrai, ce n'est pas parce que Vous-Savez-Qui est sur le point de contrôler le monde entier qu'il faut faire des têtes d'enterrement ! Il faut se battre, c'est sûr, mais toute cette tension accumulée n'est pas bonne pour le moral, alors rien de tel qu'une méga fiesta pour remonter le moral des troupes !

    Quand j'y pense, pourquoi t'ai-je appelé Homme Mystère ? Parce que je pensais qu'il existait forcément quelque part sur Terre un moi au masculin. Et comme je ne connais pas ton nom, Homme Mystère t'ira comme un gant puisque j'aurais moi-même trouvé très approprié le terme de Femme Mystère si on me l'avait attribué.

    Allez, il est quatre heures du matin, je ferais mieux d'aller me coucher, si je ne veux pas avoir d'énormes cernes sous les yeux pour les premiers cours de l'année. (ce serait tellement anti-sexy !)


Sur ces derniers mots, Kerta referma le journal et écrasa sa cigarette consumée dans un cendrier pour l'y délaisser. Toujours emmitouflée dans sa couverture, la jeune femme se traina jusqu'à son lit et s'abandonna aux bras de Morphée.

— ET VOICI MA VIE —

    [url=lien de votre rp]Titre de votre RP[/url] : résumé de votre RP
    [url=lien de votre rp]Titre de votre RP[/url] : résumé de votre RP
    [url=lien de votre rp]Titre de votre RP[/url] : résumé de votre RP
[b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Kerta Weaver ♣

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter RPG :: LE CARRÉ D'OR | CREDIT & PARTENAIRES :: 
—————— ARCHIVES ——————
 :: ► ARCHIVE DU REGISTRE
-