AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

(*) Daphnée de Bel Air  Vide
 

(*) Daphnée de Bel Air

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Anonymous

Invité



(*) Daphnée de Bel Air  Vide
MessageSujet: (*) Daphnée de Bel Air    (*) Daphnée de Bel Air  EmptyDim 12 Déc - 22:10

— IDENTITÉ —


      (*) Daphnée de Bel Air  962596002
        Nom : De Bel Air
        Prénom : Daphnée
        Date de Naissance : 2 Mai 1983
        Race : Sorcière
        Camp : Neutre

— PHYSIQUE & CARACTÈRE —


    (*) Daphnée de Bel Air  538174phy Comment me décrire. Je n’aime pas paraitre hautaine mais on m’a souvent répété que j’étais quelqu’un de jolie et pur. Pourquoi mentir ? Alors je les crois. Mes yeux sont bleus, mes lèvres sont rouges sang, ma peau est pâle comme la neige et mes cheveux longs et blonds me tombe sur les épaules. Je suis assez coquette je dois l’avouer, j’aime prendre soin de ma personne, être propre, sentir bon, que ma jupe soit bien droite, que mes boutons soient bien mis… oui, tout comme mon père, vous l’aurez deviné. Ensuite, je suis dirons nous de taille moyenne, je mesure 1m70 tout rond, et j’en suis très fière. Je me qualifierais de fine, oui un peu trop même. Pour tout avouer j’ai eu une petite période boulotte lors de ma troisième année à Beauxbâton et j’ai été humilié pendant quelques mois alors j’ai décidé d’y remédié par des moyens dont je ne suis que peu fière… Sinon je me tiens toujours droite – c’est l’éducation qui veut ça, je suis quelqu’un d’un naturel souriant mais depuis que je suis arrivé à Poudlard j’avoue que j’ai du mal et préfère rester de marbre…

    (*) Daphnée de Bel Air  423427cara Le caractère maintenant, parlons en. Je me qualifierais de gentille. Oui, peut être pas sympathique mais gentille. Je n’aime pas faire souffrir les gens sauf si il le mérite. La méchanceté gratuite ne m’inspire pas et les coups bas me répugnent. Disons que mon côté loyal m’empêche d’apprécié ce genre de crasses. Pour moi elles sont réservées à des êtres purement vulgaires. Sinon, je ne parle pas beaucoup au premier abord mais je ne reste pas pour autant dans l’ombre. Mes parents m’ayant emmené à un bon nombre de réceptions j’avais une sorte d’aisance naturelle en public mais cela ne voulais pas non plus dire que j’étais une jeune fille excentrique, loin de là. Beauxbâton m’as appris à grandir dans les normes, je respecte les règles et jusqu’à présent l’idée de les violer ne m’étais jamais venu à l’esprit, mais, malheureusement, je sens que Poudlard vas m’emmené dans un tout autre chemin que celui que j’avais commencer en France et je dois dire que cela ne m’enchante que très peu…


— HISTOIRE —

    (*) Daphnée de Bel Air  27049401


    S’il faut parler de la famille, alors ne commençons pas par le commencement mais bien avant. Mes parents sont Luc De Bel Air et France D’Amboise. Ces deux personnes là étaient faites pour se marier, dès la naissance leur chemins étaient tracés. Leur parents, amis de longues date s’étaient mis d’accord. Personnellement je n’aurais jamais admis un mariage forcé mais ma mère m’a raconté qu’à l’époque tout ceci était normal. De plus, paraît-il que cette idée gravée dans leur tête dès leur plus jeune âge leur est apparue comme normale lorsque l’instant fut venu pour eux de consentir et de se jurer fidélité.

    Mon Père, Luc De Bel Air est un homme que j’admire beaucoup. Il est bon, généreux et attentionné. Loin de tous les stéréotypes que l’on peut avoir sur ces gens de la haute noblesse française. Il gère seul ses affaires et semble heureux comme ça. On dit que j’ai ses yeux… Oui, j’ai les yeux bleus comme lui dirons-nous. C’est un homme grand, aux cheveux poivre et sel, aux yeux d’un bleu intense, d’une carrure affirmée et que l’on sent venir par la diversité de tout ses parfums. Oui, mon père aime être propre en somme. Mais il doit faire bonne figure comprenez le, il reste quelqu’un.

    Ma mère France D’Amboise est quant à elle une vraie femme. Ses parents ont toujours été très stricts avec elle – c’est ce qu’elle m’a dit du moins – mais elle reste cependant quelqu’un de souple, souriant mais qui vous inspire un profond respect. Il s’agit d’une femme de taille normale, au sourire étincelant et aux longs cheveux blonds et rebelles dont elle m’a fait cadeau. Elle me parle souvent et j’aime à lui demander conseil.

    Oui, en somme, j’aime mes parents et les respecte ; Mais je pense que c’est leur histoire d’amour qui m’inspire une certaine pitié. Oui, peut être qu’ils sourient, qu’ils s’apprécient mais je sais bien que je suis loin d’être une enfant de l’amour. Ce seraient un peu comme deux copains à qui l’ont n’auraient pas laisser le choix, c’est triste à dire mais c’est comme ça…

    **********


    Mais revenons-en à moi. Maintenant que vous savez tout de mes parents laissez-moi me présenter. Je suis Daphnée de Bel Air, née le 2 Mai 1983, en Normandie. Ma naissance à fait la joie de mes toute ma famille et plus particulièrement mes grands parents, oui. C’est assez étrange mais je crois bien que le fait de se dire que leur lignée de sang noble, de sang pur, va perduré les rassure grandement. Ils se fichent éperdument de la personne que je suis, tant que je suis là tout vas pour le mieux. Je n'ai - en plus - aucun frères et soeurs, faute à qui ? à personne c'est comme ça... Soit, je suis d'autant plus importante à leurs yeux.

    J’étais - l’as dit ma mère - une petite fille très mignonne. Drôle, intelligente et perspicace j’apprenais vite. Ma mère vouait à moi un culte presque fanatique. Elle restait des heures à me regarder dormir, à jouer avec moi à me parler ce qui explique pourquoi nous somme très proche. Mon père partait travailler le matin et revenais le soir afin de venir s’occuper de nous. Malgré l’amour inexistant entre mes parents ils s’entendaient très bien et notre famille me semblait utopique tellement je m’y sentais confortable.

    Alors j’ai eu six ans. J’ai commencé à moi aussi pouvoir pratiquer la magie. La première fois à été assez effrayante pour tout dire, j’ai mis feu à un des chats siamois de ma grand-mère. Celle-ci, grande sorcière, à éteins ce brasier en un lapse de temps si court qu’il en faut pour dire « Oups » mais elle n’était pas ravie pour son pauvre siamois.

    Mes parents quant à eux trouvaient ça assez amusant de me voir en action même si en général, à la maison, nous n’étions pas très pratiquants. Ma mère n’avait presque pas besoin de s’en servir étant donner le nombre de personnel que nous avions à la maison soit elle ne se servait presque jamais de sa baguette ou pour me faire quelques tours par ci par là. Mon père lui l’utilisait au boulot, comme tout sorcier qui se respecte, mais il ne la sortait que rarement à la maison.

    J’ai grandis et jusqu’à mes onze ans je ne suis jamais rencontrer de gens de mon âge. J’étais toujours convié à un nombre faramineux de fêtes – enfin, mes parents l’étaient mais je devais les accompagner cela vas de soi… Soit je grandissais entre sourires, luxe et champagne. Oui certes, cela est très touchant mais j’avais envie de voir du pays…

    (*) Daphnée de Bel Air  78299302


    J’en parlais à ma mère et bien que cela lui brise le cœur elle m’envoya dans le sud de la France, à l’école pour jeune filles de Beauxbâtons. Je m’y plus dès le début. Leurs beaux uniformes seyaient parfaitement à mes grands yeux et je m’y fis rapidement une multitude d’amies. Je travaillais bien, très bien même. Tout me semblait évident et facile. J’étais une des meilleures élèves de l’établissement et mes parents s’en réjouissaient. Là bas il n’y avait que des filles mais jamais cela ne m’as gêné, de toute façon moi qui ne crois pas à l’amour qu’en aurais je fais ? Je sais bien que les garçons peuvent aussi rester des amis mais ça devient toujours difficile à un moment j’en suis secrètement persuadée.

    Soit, tout allais pour le mieux. Mieux jusqu’à ce que le monde de la magie soit chamboulé par la renaissance du seigneur des ténèbres. Il me fait peur, je dois l’avouer, comme à beaucoup d’autre. Alors, les filles partaient petit à petit de l’école. Une sorte de gêne générale s’installait alors entre les murs du chateau. Les gens n’osaient plus vraiment se regarder, tous baissait les yeux. Moi je marchais tête haute, comme on me l’avait toujours appris. Je n’étais peut être pas rassuré mais j’avais grandis et ces attitudes frêles me sidéraient. J’avais appris qu’il fallait être fort en ce bas monde car sinon, c’était fichu…

    (*) Daphnée de Bel Air  29849803


    Mais mes parents ne l’entendaient pas de cette oreille. « Bien que nous soyons de sang pur cela ne nous protège pas plus que les autres… Nous allons partir. » Mais malgré ses paroles ils gardaient leur airs fiers et preux que j’admirais tant chez eux. Nous déménagions alors pour L’Ecosse. Papa acheta alors un château perdu au milieu de nul part. Si il s’agissait d’une provocation envers celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ou d’un simple déménagement censé stratégique je n’en savais rien mais je ne comptais pas m’en mêler.

    On m’envoya alors à Poudlard en cours d’année. Je rentrai dans la maison de Poufsouffle ; on disait d'elle que s'y retrouvaient les élèves justes et loyaux. Je ne cherchais pas vraiment plus loin que ça. Toute cette agitation et cette liberté j’ai encore du mal à m’y faire je vous l’avoue, les élèves rit, cours, se permettent des retards. Oui, je n’aime pas paraitre hautaine mais je n’ai vraiment pas l’habitude et j’espère réussir à m’y faire. Alors je suis là, seule et j’avoue que je m’inquiète un peu pour mes parents en ces temps sombres…

    (*) Daphnée de Bel Air  21714004

— ET VOICI MA VIE —

    [url=lien de votre rp]Titre de votre RP[/url] : résumé de votre RP
    [url=lien de votre rp]Titre de votre RP[/url] : résumé de votre RP
    [url=lien de votre rp]Titre de votre RP[/url] : résumé de votre RP
Revenir en haut Aller en bas

(*) Daphnée de Bel Air

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter RPG :: LE CARRÉ D'OR | CREDIT & PARTENAIRES :: 
—————— ARCHIVES ——————
 :: ► ARCHIVE DU REGISTRE
-