AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

 

Micheal Donovan. [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Micheal Donovan. [Validé]   Lun 13 Déc - 22:16


  • 1. Votre Personnage

  • Personne qui représentera votre personnage : David Boreanaz
  • Nom : Donovan
  • Prénom : Micheal 'Mike'
  • Date de naissance : 9 Novembre 1971
  • Groupe : Lycan et Sorcier
  • Camp : Ordre du Phénix
  • Rang : Membre de l'Ordre

  • Maison d'appartenance: Gryffondor

  • Baguette : Bois de Prunellier, Ventricule de Dragon, 21.5 cm (ATT : 40 | DEF : 10 | SOIN : 0)

  • Patronus : Loup




  • Atout(s) (11/15) :

    - Bon sens (4 pts) [Car il ne se fait pas d'illusion et se base sur des faits concrets pour s'assurer le plus de réussite.]
    - Sixième sens (2 pts) [Sa nature de lycan lui à procurer ce don très utile.]
    - Beauté fatale (2 pts) [Comment expliquez ce choix ... Ben je trouve que David Boreanaz est beau donc voilà.]
    - Réflexes rapides (2 pts) [Une fois encore, ça condition de lycan lui confère des réflexes rapides et surdéveloppé.]
    - Style de combat boxe OU kung-fu : Boxe : Corps d’acier (2 pts) [Durant les deux années qui ont suivit sa confrontation avec son frère, Micheal c'est entraîné durement pour ne plus ressentir de douleur et être ainsi prêt à un nouveau combat.]

  • Handicap(s) (13/15) :

    - Difforme (3 pts) [Morsure de lycan sur le buste (Au niveau du flanc droit)]
    - Amnésie (3 pts) [Le sort de confusion que lui a jeter son père alors qu'il était petit fait toujours effet par moment (quand il est sous forme crinos).]
    - Insensible (2pts) [Durant les deux années qui ont suivit sa confrontation avec son frère, Micheal c'est entraîné durement pour ne plus ressentir de douleur et être ainsi prêt à un nouveau combat.]
    - Dépendance (2 pts) [Malgré sa maîtrise de lui-même, Micheal ne peut réprimer totalement son envie de viande (Crue ou non) fraîche.]
    - Phobie (3 pts) [Micheal redoute de se transformer en lycan car, même s’il sait qu’il se maitrise, il a peur de blesser quelqu’un et de ne plus s’en souvenir à cause de ses amnésies.*]

    * : Plus d’informations dans la partie ‘Histoire’ que je développerai plus tard.






Histoire & Famille

I.Famille & Entourage




Phineas Donovan (Père; Décédé)
Nom : Phineas Anglius Donovan
Âge : 73 ans (décédé)
Groupe : Lycan et Sorcier
Camp : Ministère de la Magie
Rang : Ex-membre du Magenmagot
Maison d'appartenance: Gryffondor
Baguette : Bois de Peuplier, Écaille de Dragon, 24 cm
Patronus : Panthère




Jonathan 'John' Donovan (Frère)
Nom : Jonathan 'John' Donovan
Âge : 28 ans
Groupe : Lycan et Sorcier
Camp : Partisans de Voldemort
Rang : Apprenti Mangemort, Tueur en série (Homicides et parricide)
Maison d'appartenance: Serpentard
Baguette : Bois de Saule, Plume de Phénix, 20.5 cm.
Patronus : -




Elizabeth 'Liz' Richardson (Petite-Amie; Décédée)
Nom : Elizabeth 'Liz' Richardson
Âge : 25 ans (Décédée)
Groupe : Sorcière
Camp : Neutres
Rang : Sorcière
Maison d'appartenance: Serdaigle
Baguette : Bois de Pommier, Poil de Licorne, 18 cm.
Patronus : Renard




William 'Will' Ericson (Ami)
Nom : William 'Will' Ericson
Âge : 24 ans
Groupe : Sorcier
Camp : Ordre du Phénix
Rang : Sorcier
Maison d'appartenance: Poufsouffle
Baguette : Bois de Vigne, Nerf de coeur de dragon, 21 cm.
Patronus : Chien



II. Histoire

Partie I. Innocence

~ Extraits du journal de Phineas Donovan ~

11 Novembre 1971.
Arshire, Sussex, Angelterre.

La mort d’Andrea est une des pertes les plus tragiques que j’ai pu essuyer dans ma vie. Mais je ne doit m’apitoyer sur quelque chose qui c’est passé et qui est, certes tragique, mais irréparable. Je dois plutôt m’occuper de mes deux fils et regarder vers l’avenir. Qui plus est, bien que je reste septique vis-à-vis de l’art de la Divination, les propos de la gitane que j’avais rencontré peu avant la grossesse d’Andréa m’intrigue maintenant, eux que j’avais d’abords cru tirée par les cheveux et absurdes.

« Deux ils sont et deux ils seront. Lorsque l’argent illuminera le ciel, leurs cries retentiront. Si ressemblants mais si différents … L’un deux aura le cœur obscure et sombre plongé dans les ténèbres et l’autres scintillants et éclatant tel la Lune. En eux reposera la Bête à jamais. »

Maintenant je comprends tout, mais ils ne doivent pas savoir ce qu’ils recèlent. Il en va de leur propre bien. Mon père l’avez compris, et son grand-père avant lui. Etre lycan depuis des générations oblige à restez discret pour ne pas attirer l’attention sur notre passé. Si quelqu’un venez à découvrir l’histoire de mes ancêtres, nous vivrions dans la honte et la méprise…


---------------

2 Javier 1981.
Arshire, Sussex, Angelterre.

La première transformation de Jonathan et de Micheal ne c’est pas passer sans dommages. Mais d’après Marius Murrey, un ami du département de la régularisation des bêtes magiques -- et qui, par ailleurs, s’y connaît en Lycans et Loup-garou – m’a informé que ceci n’est pas grave. Grâce à un sort de confusion sophistiqué inventé par un de mes aïeux, ils ne souviendront de rien de leur période sous forme de Crinos à moins qu’on leurs disent leur véritable nature. De leurs dégâts physiques qu’ils ont subis jusqu’aux dommages matériels qu’ils ont causé, ils oublieront tout. Je ne m’inquiète pas trop, c’était pareil pour moi. Par contre je suis plus inquiet pour les soirs de pleine lune. Bien que nous ne soyons pas comme nos cousins garou, nous avons des ressemblances, et lors des nuits de pleines lunes, nous sommes énervés, un mélange d’émotions nous habite et nous sommes sensibles aux odeurs de sang et de chaire. Mais je veille à leur sécurité et la sécurité de ceux qui les entourent, il n’y a rien à craindre.


---------------

11 Mars 1981.
Arshire, Sussex, Angelterre.

Micheal m’a encore demandé ce qu’il se passé. Il est inquiet car il a des absences. Mais une fois de plus, j’ai su calmer son inquiétude. Ce qui m’intrigue c’est le comportement de Jonathan, il aurait du s’inquiéter comme son frère… Mais non, il reste renfrogner dans son quoi, regardant son frère d’un air hautain et méprisant. Je me demande … s’il sait .. Non, c’est impossible. A par s’il à lu ce journal – Ce qui est improbable – il ne peut savoir…




Partie II. Dark Times

~ Edition Spéciale de la Gazette du Sorcier (11/07/1988) ~

The Daily Prophet
MEURTRES EN SERIE DANS LE SUSSEX !



Hier matin, la quatrième victime d’une série de meurtres perpétré durant l’été dans le comté du Sussex. D’après les analyses des guérisseurs envoyés sur place, il semblerait que le tueur (Ou la tueuse) serait un loup-garou. Une preuve de plus que c’est hybride devrait être chassé et tué.

[…]


~ Souvenirs de Micheal Donovan. ~

01/08/1989

Une masse informe se créa rapidement autour d’un élève de quatrième année, les cheveux ébouriffé, qui était en train de lire la gazette du sorcier à haute voix.

« Le ‘Vacancier Sanglant du Sussex’ à encore fait une victime. Le Tueur à procédé à la même méthode barbare pour assassiner sa proie. Le corps d’une jeune femme de 15 ans à était retrouvé à moitié dévoré dans la forêt hier matin. Si le tueur à recours à la même méthode qu’auparavant il ne devrait plus y avoir d’assassinat avant la période de noël qui sera peu être, cette année, une période sanglante….

- N’importe quoi ! »

Micheal sursauta en entendant la voix de son ami à coté de lui. Il était tellement concentré sur les paroles du quatrième année qui en avait oublié ce qui l’entourait.
Il se tourna vers Harmorius Flaghorn, un camarade gryffondor.

« Qu’est ce qui est n’importe quoi ?

- Son nom.

- Pardon ?

- Même un troll des montagnes trouverait un meilleur surnom que « Le Vancancier Sanglant du Sussex »… Bon d’accord, il tue pendant les vacances scolaire – ce qui n’est pas très rassurant –, d’une manière sanglante et il agit principalement dans le Sussex mais il aurait pu trouver un meilleur surnom tout de même. Le Rôdeur du Sussex par exemple ou je ne sais quoi. »

La sonnerie mit un terme à la conversation et les deux compagnons se levèrent et se dirigèrent vers la sortie de la Grande Salle. Attendant dans un coin que la masse d’élèves qui bloquaient la porte se dissipe, Micheal avait le front plissé, les sourcils légèrement froncé et le regard rivé sur le parquet damé étincelant de la Grande Salle. C’était la deuxième année consécutive que le « Rôdeur du Sussex » commettait des crimes, toujours durant les vacances scolaire. L’affaire avait semé la panique un peu partout mais c’était estompé bien vite jusqu'à aujourd’hui.
Micheal avait réfléchit et avait mené sa petite enquête – comme plusieurs élèves de Poudlard – pour trouver le responsable. Mais le résultat qu’il avait obtenu l’effrayait. Lui. Il pensait que c’était lui.
Les faits qui le lui faisaient penser étaient les suivant : Il ne pouvait pas se rappeler de ce qu’il avait fait durant les nuits où les meurtres avaient été perpétrés. Qui plus est, l’année dernière, deux élèves avaient étaient gravement blessé au court de l’année par ce qui semblait être un bête féroce et ils se souvenaient tout deux avoir vu Micheal après leur agression. Bien sûr, ils l’avaient signalé et une rumeur ne tarda pas à se répandre comme quoi Micheal été l’agresseur.
Il n’avait pas eu une 6ème année facile mais la rumeur c’était estompé et tout avait repris son cours normal.

« Micheal ?! Tu viens ou quoi ? Je n’ai pas envie d’avoir des remontrances de la part de McGonagall dès le premier jour ! »

Il émergea de ses pensées.
Non. C’était impossible que ce soit lui. Ceci n’était que de banales coïncidences … Du moins, il l’espérait.

08/06/1995

L’air était frais en cette nuit de pleine lune. Deux silhouettes émergèrent de l’ombre. Elles marchaient sur l’étroit sentier qui menait à la demeure des Donovan et qui bordait la petite forêt d’Arshire. Bien que ce fusse l’été, des volutes de fumée s’échappé de la bouche des deux formes.

« Micheal, nous n’aurions pas du partir si longtemps. Il fait déjà noir et tu sais très bien que je n’aime pas être dehors à cette heure.

- Allons Liz, il ne t’arrivera rien. Et puis nous ne sommes plus très loin de chez moi, pense plutôt au bon festin qui… »


Il fut interrompu par un craquement sinistre provenant des arbres proches. La femme brune prénommé ‘Liz’ recula et se réfugia derrière le dos de Micheal qui tendait les bras vers l’arrière, comme pour l’entourait d’une faible barrière. Il sorti sa baguette de sa poche, la pointa vers les arbres en prononçant la formule ’Lumos’.
« Il y a quelqu’un ? »

La brise légère du vent fit frémir les feuilles des arbres en provoquant un faible bruissement.

« Reste ici. »

Il c’était tourné vers Liz qui avait sorti sa baguette elle aussi. Elle lui fit lentement un signe affirmatif de la tête puis il s’avança d’un pas prudent vers la lisière de la forêt, sa baguette brandit devant lui.
La faible lumière qu’émettait le bout de sa baguette ne lui permis pas de voir grand-chose dans l’obscurité de la forêt.
Il sentit une forte odeur âcre qu’il fut impossible de décrire. Son cœur palpita plus fort que jamais, il sentit la chaleur monter en lui et il plaqua ses deux mains sur ses oreilles pour étouffer le bruit assourdissent de son cœur.
Il sentit un violent coup sur sa tête et il sombra dans les abysses du sommeil.

La douleur fit bourdonner ses oreilles. Il avança à tâtons sa main sur le sol en émettant des sons inaudibles. Il releva la tête et commença à ramper, scrutant l’horizon les yeux mi-clos.

« Liz…Liz… »

Sa main heurta quelques chose de mou et de chaud imbibée d’un liquide également chaud. Il rampa pour se rapprocher de la chose et il aperçut alors les yeux de Liz grand ouvert, fixant le ciel dans une expression de frayeur. Son visage était pâle et sa gorge saignait abondement.

« Non… Non… »

Micheal regarda ses mains. Elles étaient couvertes de sang et de terre. Des larmes coulèrent sur ses joues puis il embrassa la joue froide de Liz comme si cela changerait quelque chose.
Il était maintenant à genoux sans savoir comment il avait pu atterrir dans cette position aussi vite.
Alors qu’il regarder le corps inanimé de sa compagne, il leva ses yeux larmoyant vers le ciel mais il s’arrêta à mi-chemin quand il vit la forme enflammé du Manor Donovan non loin de sa position.

« Pas ça… »

Il se leva rapidement et courut à toutes enjambées vers la demeure en feu. Il s’arrêta devant elle en la contemplant d’un air abattu. Horrifier, il eu la vision du corps mutilé et calciné par endroit de son père. Alors qu’il voulait courir vers le corps inerte, il se retint, comme si une force mystique venait de l’en dissuader. Pendant un temps qui lui parut une éternité, il attendit quelque chose puis des cris effrayés puis les aboiements de chiens le réveillèrent de sa torpeur. Il jeta un regard derrière son épaule et aperçut les formes indistinctes des policiers. Il courut alors vers la forêt sans regarder en arrière.

05/02/1996

Micheal se recroquevilla sur lui-même pour essayer de contenir le plus de chaleur possible. Son visage autrefois débordant de vie était maintenant creusé et alourdit par des cernes gonflées. Une fine barbe commençait à fleurir sur son menton. Cela faisait plusieurs mois qu’il c’était réfugié dans cette planque miteuse. Depuis le mois de Juillet de l’année précédente. Il s’y était caché, persuadé d’être un monstre. Alors qu’il essayer d’enfouir les noirs souvenirs qu’il venait de ressasser, quelque chose d’étrange l’alarma. Il renifla l’air, l’œil grand ouvert et l’oreille à l’aguets du moindre bruit.

« Qu’elle tristesse de voir mon frère être tombé aussi bas. »

La voix doucereuse était sortit de la pénombre devant Micheal et il ne tarda pas à discerner les traits de son propriétaire.

« John ! Que fais-tu ici ? J’ai cru que toi aussi tu étais …

- Mort ? Au j’t’en pris. »

L’homme blond s’avança doucement vers lui. Il regardait le sol jonché de détritus, de squelettes de rats et de couverture de la Gazette du Sorcier jaunie par le temps. Il semblait inspecter méticuleusement la pièce sans prêter attention à son frère.

« Tu ne devrais pas rester ici, je suis…

- Dangereux ? Ne craint rien, tu ne l’est pas pour moi. »

Il n’avait même pas ôté ses yeux de la bouteille vide qu’il examinait minutieusement.

« Que ?

- Je t’assure. J’ai appris à me défendre.

- Que viens-tu faire ici ?

- Te sortir de là.

- Pardon ?

- Tu m’as bien entendu.

- Je… C’est impossible. Je ne peux pas sortir. Il ne faut pas que je fasse du mal à quelqu’un. Pas encore.

- Je te demande pardon ?

- Le « Vacancier Sanglant du Sussex »… C’était moi. Et l’assassin de Père….

- Excuse moi, mais permet-moi d’en douter. Je ne voudrait pas que quelqu’un t’attribut mes exploits.

- Comment ?! »

Micheal crut qu’on lui avait donné un coup violent au ventre. Depuis des mois il se refrognait et culpabiliser la mort de tous ses gens qu’il avait cru causer par lui. Cela ne pouvait être vrai. Il savait bien que son frère et lui était différent. Jonathan le méprisé et il le lui faisait clairement savoir. Mais bien qu’il soit fourbe et cruel, il ne l’aurait pas était au point d’infliger de tel atrocités ni d’avoir tué son propre père et d’avoir assassiné la petite-amie de son frère. Il devait dire cela pour le remotivé. Quoique si c’était le cas, s’aurait était une drôle de méthode…

« Je savais que tu t’étais … dégradé. Mais pas que tu étais devenu sourd mon frère. C’est moi le Tueur. Bon, maintenant si tu n’a pas d’autre chose à faire, il faudrait qu’on parte de suite.

- Attend. Tu es… Le … Le Tueur ?

- Ah… Je vois. Que tu me suives gentiment sans poser de question m’aurait aussi étonné. Bon tu veux que je commence par où ? La fois où j’ai découvert que nous étions des lycans ou …

- Des quoi ?

- Des Lycans. Tu sais, les cousins des Loup-garou. Nous tenons sa de notre père. Et de son père avant lui et ainsi de suite.

- C’est impossible.

- Mais vrai. Père nous avais ensorcelé de telles sorte à ce que nous ne souvenions plus de ce qui se passer quand nous nous transformions. Le seul moyen de briser le sort était que quelqu’un nous dise ce que nous étions ou alors que nous le lisions.

- Je ne te crois pas.

- Evidement, le contraire serait étonnant. Tiens. – Il sorti un carnet avec une couverture de cuire de son manteau et le jeta près de Micheal – Le journal de notre chère père. Tu y trouveras tout ce que je viens de te dire. Il a jugé bon de ne pas nous dévoiler notre nature pour notre ‘sécurité’. Je pense qu’il parlait plutôt de la sienne. Je l’ai découvert alors que je chercher un coupe-papier dans le bureau de notre paternel. Il m’a beaucoup servi. A partir de ce jour, j’ai commencé à me transformer. Mais ça donne terriblement faim cet exercice. Alors j’ai aussi commencé à tuer. Il aurait était trop imprudent de faire la même chose à Poudlard. J’ai donc du me résigner à ne pas manger ces crétins qui nous entouraient. De là viens le fait que je n’attaquais que pendant les vacances.

« Et puis petit à petit ma faim s’augmentait. Et le plaisir que je prenais à faire souffrir mes victimes aussi. Alors j’ai attaqué plus de personnes en moins de temps. Père avait de sérieux soupçons sur moi. J’avais donc comme projet de l’éliminer mais il a fallut que tu t’interpose. Toi et cette … Liz.

- Comment as-tu osé...

- Je ne voulais pas la tuer figure toi. Elle était belle. Très belle. Après t’avoir assommé dans la forêt, je suis sorti la voir. Je lui ai parlé. Elle a dit qu’elle allait tout te raconter. Pauvre sotte. Elle aurait pu devenir l’une des notre et vivre avec moi, mais non. Le coup est parti tout seul. »

Un sourire narquois se décida sur son visage au teint pâle.

« Mais pas le temps de verser une larme. Mon maître à besoin d’une armée et je vais lui proposer notre aide. Allez viens. »

Mais Micheal se contenta de se lever et de jeter un regard furibond à son frère. Enfin, ce qu’il considérait comme un frère durant ces années passé. Son cœur s’emballa. Sa tempe grossissait et il serrait si fort ses poings que ses ongles commençaient à se planter dans sa peau. Son visage avait retrouvé son aspect normal mais fut rapidement balayé par une couche de poils intense. Un hurlement de rage émana de la mâchoire disloqué de Micheal. Sa colonne vertébrale s’allongea. Ses muscles grossirent. Sa cage thoracique sembla imploser. Il se transformait.

« Je vois qu’on veut passer au choses sérieuses… Dans ce cas. »

Jonathan aussi se transforma mais deux fois plus vite et il sembla de pas souffrir des modifications de son anatomie.
Ceux qui étaient autrefois deux hommes étaient désormais deux créatures semblables à des loups, mesurant deux mètres de haut, frôlant le plafond. L’un deux, Micheal, avait un pelage gris claire et l’autre un pelage noir. Ils s’observèrent durant quelques instants puis, dans des grognements irrités et des râles de respirations, se ruèrent dessus. Dans un combat titanesque qui fit vibrer toute la pièce, ils échangèrent coups de griffe et morsure pendant plusieurs minutes puis Jonathan approcha sa gueule du flan droit de Micheal et la referma lourdement, arrachant à son frère un terriblement rugissement de douleur. Ce dernier tomba au sol et ne tarda pas à reprendre sa forme humaine. Un flot continu de sang s’échappait des plaies douloureuses qu’avaient laissées les dents acérés de Jonathan.
Celui-ci reprit également forme humaine, regarda le corps convulsant de douleur de son frère.

« Quel gâchis. »

Puis il parti sans accorder la moindre importance aux gémissements de Micheal.

05/04/1999

« Micheal, ça va ? »

Micheal tourna vivement la tête tout en refermant le dossier qu’il avait sous les yeux quelques minutes auparavant. Il découvrit le visage juvénile de William Ericson, un de ses amis au sein de l’Ordre du Phénix.

« Je.. heu … Oui. Très bien.

- Encore avec ce dossier ?

- Comment ? Je ne vois pas de quoi tu parles.

- Pas à moi Mike… Ca fait maintenant deux ans que t’es dans l’Ordre et je vois ce dossier grossir de jours en jours depuis. Si c’est important tu devrais en parler pendant les réunions ou…

- Cette affaire ne regarde que moi.

- Si je peux être utile …

- Non, c’est bon Will. Je me suis juré de la résoudre personnellement.

- Je vois… »

Will s’éloigna et Micheal rouvrit le dossier. Une photo d’un homme blond regardant devant lui se trouvait désormais en face de lui.

« Tu ne m’échapperas pas indéfiniment John… »

Il referma une seconde fois le dossier et le rangea dans un tiroir contenant déjà un vieux carnet avec une couverture de cuir usée…




Physique & Caractère

Micheal est un jeune homme timide, réservé et taciturne. Perspicace et terre-à-terre, il affiche généralement un air des plus sérieux. D’une taille raisonnable (1m85) pour 150 kg , il à une allure athlétique qu’il entretient avec des exercices et un régime alimentaire composé seulement de viande. Micheal est un homme tailler pour l’action, il n’y a pas de toute. On peut également dire qu'il a le sang chaud car sa température corporelle atteint les 40°c. Sa peau est légèrement basané.
Du point de vue vestimentaire, il met généralement des habits moldues qu’il considère plus pratique. A savoir : chemise laissant apercevoir sa musculature saillante et ouverte au col, veste ouvertes ect…
Capable de se sortir des plus pire situations, ils agis rapidement et efficacement.
Sous forme Crinos, il atteint les 2 mètres et son pelage est gris claire. Sa musculature est doublé et il devient plus brutal (tout en gardant le contrôle de soi même). Etant donné qu'il évite de se transformer le plus possible, il souffre encore lorsque cela arrive contrairement à son frère qui se transforme régulièrement.





    2. Vous

  • Votre Pseudo - PUF : Heu … Micheal Donovan ?
  • Comment avez-vous connu HP RPG ? Via un site rassemblant les Forums RPG en rapport avec Harry Potter (Excusez moi mais je ne souvient plus de son nom :/)
  • Votre niveau en RP : Je suis débutant au niveau RP mais je ne demande qu’a apprendre et à m’améliorer.
  • Avez-vous lus le règlement ? Donnez le code de Validation : OK par Lord Voldemort

  • J'accepte que mon personnage soit intégré dans l'Histoire d'Harry Potter RPG™ et qu'en cas de non-activité de ma part il soit repris par un(e) autre joueur (joueuse) : OUI [X] NON [] (cochez votre réponse)

  • Autre : -





Dernière édition par Micheal Donovan le Dim 19 Déc - 22:51, édité 46 fois
Revenir en haut Aller en bas

Hypatie Cogitatio

avatar

— JOUEUR / JOUEUSE —
Because magic is might


Masculin
Localisation : A Poudlard
Nb de messages : 98

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Micheal Donovan. [Validé]   Mar 14 Déc - 19:14

Bienvenue à toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Micheal Donovan. [Validé]   Mer 15 Déc - 21:27

Merci Hypathie. Smile

Donc voilà, fiche finie. Il y a (surement) des fautes dans mon histoire mais l’orthographe (et la grammaire) et moi font deux. J'essaye de m'améliorer autant que je peu. Je relierait et corrigerai au fur et à mesure.

Voilà.

Bonne lecture.

Ps: Attention ça pique aux yeux ><
Revenir en haut Aller en bas

Miki Mihyana

avatar

— ADMINISTRATRICE —
Because magic is might


Nb de messages : 1252

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Micheal Donovan. [Validé]   Mer 15 Déc - 22:08

Salut et bienvenue à toi.

Tout d'abord félicitations pour ton histoire, très complète. Vu la qualité de celle ci, nous (moi et voldy chou en fait^^) autorisons le sortilège qui efface la mémoire du sujet tant que celui ci n'est pas conscient de ce qu'il est. Il faut savoir en revanche, que même sous l'influence d'un tel sort un lycan gardera des traces, des souvenirs de ce qu'il a fait, car il est en partie protégé de la magie par sa condition. Dernier détail, la sensation de douleur lors des transformations chez les lycans disparait assez vite après les premières mutations Wink .

Juste une petite chose : tu dis que Michael est de corpulence moyenne, mais tu as mis qu'il faisait 180 kg, erreur de frappe ?

Autrement je valide, n'oublie pas la fiche de registre et l'état magique^^.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Micheal Donovan. [Validé]   Mer 15 Déc - 22:16

D'accord et Merci.

Pour le poids, c'est exact, petite faute de frappe. Et pour la fiche du registre je la fait demain (Je n'ai pas assez de temps ce soir pour la faire ^^')

Encore merci de m'avoir validé. Smile
Revenir en haut Aller en bas

Lord Voldemort

avatar

— ADMINISTRATEUR —
Because magic is might


Masculin
Localisation : France (78)
Nb de messages : 2785

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Micheal Donovan. [Validé]   Ven 17 Déc - 20:14

Oh, un Lou-Loup ^_^
Il va falloir qu'on se prévois un RP avec Kraven Wink
Bienvenue & Bon Jeu. Juste petit bémol, l'actrice que tu as choisis pour Elizabeth est déjà prise ...

_________________



“ THERE ARE THINGS I HAVE DONE
THERE'S A PLACE I HAVE GONE
THERE'S A BEAST, AND I LET IT RUN
NOW IT'S RUNNIN' MY WAY ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Micheal Donovan. [Validé]   Ven 17 Déc - 20:16

Ah... Je change ça de suite alors. Smile

Edit: Voilà.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Micheal Donovan. [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas

Micheal Donovan. [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter RPG :: LE CARRÉ D'OR | CREDIT & PARTENAIRES :: 
—————— ARCHIVES ——————
 :: ► Présentation / Corbeille /
-