AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Maya Brown  Vide
 

Maya Brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Anonymous

Invité



Maya Brown  Vide
MessageSujet: Maya Brown    Maya Brown  EmptyMer 22 Juin - 23:19

— IDENTITÉ —


      Maya Brown  86x8611
        Nom : Brown
        Prénom : Maya
        Date de Naissance : Née le 17 Septembre 1983
        Race : Sorcier
        Camp : Neutre

— PHYSIQUE & CARACTÈRE —


Maya Brown  100x1010 Maya Brown  100x1010 Maya Brown  100x1010
    Que de plus angélique que son visage ? Sous ses traits trompeux, se dresse un visage blanc, souvent livide et pâle aux contours fins et ovales. Ses lèvres sont pleines et souvent maquillées de rouge, son nez aquilin et fin se présente à la juste moitié de son visage où retombent majestueusement des cheveux blonds argenté qui font l'objet de son charme. Ses sourcils sont épais et des yeux sombres, grands et noirs s'y installe. Quand elle parle, on voit des dents blanches se présenter et une voix douce en sortir, voix qui peut varier vu qu'elle penche des fois vers la froideur et la cruauté. Sa silhouette mince constitue une agilité aidante dans certains cas, et il faut dire qu'elle est de poids moyen. Souvent habillée de robe blanche ou rouge selon les occasions, elle porte des fois des jeans et des pulls comme d'autres habits moldus en dehors de Poudlard. Son front est recouvert d'une frange bien nette qui lui donne un air studieux. La petite ne sourit que rarement de toutes ses dents, qui sont pourtant parfaitement droites et surtout parfaitement blanches, résultat de l'acharnement avec lequel elle se les brosse plusieurs fois par jour. Vous ne la verrez jamais avec des vêtement sals ou froissés, car elle aime être soignée et ordonnée ce qui peut lui donner un côté magnaque. Ses vêtements seront toujours d'une propreté impressionante. Elle porte la plupart du temps des jupes, des pull-overs, noirs, blancs ou, bleu selon ses envies qui varient, signe qu'elle n'a pas de goût fixe. On pourrait la qualifier d'un être studieux, poli, bien élevé, mais aussi de biens d'autres choses.

    Car des fois, notre Maya peut se révéler froide envers les gens qu'elle n'aime pas, et très malpolie. Elle ruse souvent mais dans de bonnes fins, comme par exemple aider ses camarades en leur communiquant les réponses. Tout ça pour dire que la jeune fille a un caractère très changeant ce qui n'est tout de même pas un dédoublement de personnalité, non, mais ses attitudes changent selon les personnes qu'elle aime ou pas. Bizarrement, elle ne supporte pas l'injustice, le désordre et s'entête à faire le ménage afin de rendre le décor parfait. Elle cherche le moindre petit détail qui pourrait clocher et souvent, elle trouve des inconvégnants qui peuvent paraître invisibles à l'oeil de certains. Une des grandes qualités de la sang mêlée est son calme, en effet, dans les pires situations elle peut se doter d'un calme étonnant et d'une sagesse (si si) impréssionante qui fait qu'elle fait souvent des bons choix mais bien de mauvais choix! Elle a donc un bon fond qui peut changer et la transformer en véritable diable machiavélique malgré l'air sage souvent trompeux qu'elle adopte.

— HISTOIRE —

    C'était un jour de pluie. Les éclairs déchiraient le ciel noir, et une pluie rage et glaciale tombait de nuages sinistres qui masquaient la vue des cieux. Les environs étaient sombres, plongés dans l'obscurité. La foudre éclairaient des ombres sinistres et effrayantes quelques fois, rendant tout endroit comme étant un enfer. Soudain, dans une rue de Godric Hollow, on entendit un bruit de moteur. Un soudain grondement du ciel éclaira la partie de l'endroit où une voiture marchait à un rythme normal pour la remettre dans l'ombre. Un chauffeur d’âge moyen conduisait l'engin moldu, et à côté de lui, en deuxième siège, reposait un homme heureux qui lançait des regards chaleureux à sa femme assise en troisième siège arrière. Elle venait d'endurer les douleurs de l'accouchement. On voyait sur son visage des traits joyeux se dessiner à la vue de ce petit être, qui dans sa couveuse, était endormi, rassassié, et s'agitait doucement, sucant son petit pouce d'un geste inconscient. Elle, c'était Maya, fille de John et de Kate Brown.

    Des années après, dans un même appartement, dôté de sept grandes pièces et d'une vaste cuisine où commença cette histoire, on voyait une fille à la mine enfantine, et aux cheveux blonds qui descendaient en cascade sur des petites épaules habillées d'un pull rouge sang. Une robe en jean bleutée accentuait cette beauté et des petites chaussures noirs assorties chaussaient ses pieds. La jeune fille dirigea son regard sombre vers la table recouverte d'un drap blanc où était posé un gateau fourré au chocolat et à la fraise. Enviante, elle leva la main dans l'espoir d'attraper un morceau de ce délice, en vain, car sa petite taille lui était handicapante. Elle tapota des mains, signe de mécontentement et sur son visage se dessina une expression satisfaite quand une part de gâteau se découpa du reste et vint se poser sur ses mains enfantines. La petite fille de cinq ans se mit à le déguster. Elle ne remarquait pas la présence de sa maman, qui, à la vue de son visage heureux, paraissait folle de joie. Celle-ci s'empressa de venir couvrir de bisous sa petite fille en déclarant d'une voix emplie de bonheur:

    -Oh! John, regarde! Notre petite fille a fait preuve de magie! Quel bonheur! C'est une sorcière comme toi! Deux sorciers dans la famille, quel plaisir!

    La pauvre Maya n'y comprenait rien et ne pensait qu'à reprendre sa part et finir son repas. C'était confirmé. Leur petite fillette était une sorcière. Un être doué, disait sa mère. En effet, la Brown était de sang mêlé car aucun sorcier n'était venu apporter de magie à la famille de Kate. Jusqu'au jour où elle rencontra John dans un jardin public, peu après, ils apprirent à se connaître et s'aimèrent follement l'un à l'autre. Il avait tout les deux la majorité et décidèrent de sortir ensemble. Chez chacun, la joie ensorcelait sa vie! Et imaginez quand, après un an, alors qu'ils s'aimaient toujours autant, le Brown la demanda en mariage. A 19 ans, alors que Kate était médecin généraliste, suivant le système québécois, elle emmenagea chez lui. C'est là où il lui révéla son identité sorcière, les lui expliqua. Elle n'allait pas le croire, mais une preuve se présenta devant ses yeux quand la table de la cuisine se transforma en une magnifique bague d'or. La jeune femme était fascinée et présentait une joie folle à voir des magiciens naître dans sa famille.

    La Brown grandit, au point de devenir une véritable et adorable jeune fille. C'était le premier jour d'été, alors que le soleil projetait ses lumières bienfaisantes sur le pays qu'un hibou vint se poser au rebord de la fenêtre de sa chambre. Intriguée, Maya se leva et ouvrit la fenêtre. Le volatile déposa le parchemin plié et reprit son vol dans les airs. Ayant été élevée jusque là dans une école primaire, elle avait toujours été rejetée par ses ami(e)s parce qu'elle était bizarre, différente, voire perturbée. Maya savait pourquoi, et se contentait de les ignorer. C'était complètement incohérent de voir un hibou grand-duc ramener sa face ici et lui apporter une lettre par le courrier sorcier. Soit c'était une erreur, soit c'était pour ses parents. Elle verrait mal les élèves Moldus lui envoyer des lettres par ce système là, soyons sérieux.

    Mais non, ce n'était pas une erreur. Une écriture appliquée et lisible se présentait en vert émeraude et formait en lettres l'adresse exacte et le nom exacte de la jeune fille. Elle ouvrit, déplia le parchemin jauni par endroit pour en lire le contenu. Poudlard! C'était incroyable. Cet endroit magique l'avait fait rêvé devant son enfance. Revint alors ses visions des grandes salles vides, du château majestueux et de la répartition telle que son père l'avait décrite. John avait précisé que Serdaigle était la meilleure des maisons et qu'il fallait absolument y aller. La tête plein de rêves, elle alla raconter la nouvelle à ses parents. Et vous imaginez déjà la réaction de sa mère! Un membre de la famille à Poudlard, s'exclamera t-elle sûrement.

    Maya avait passé sa première année en travaillant. Elle n'était pas assez intelligente pour se faire des amis pour l'instant et s'imaginait que Poudlard était une école stricte où le travail ne s'arrêtait jamais. C'est alors avec une note optimale qu'elle passa en deuxième année, qui se déroula plus tranquillement et avec moins de travail. Elle apprit les bons côtés de la vie comme le Quidditch et devint plus sociable, restant à présent entourée de ses ami(e)s. Elle obtint de bonnes notes. En troisième année, elle rencontra un première amour, mais tomba sur un garçon qui changeait de petites amies comme de chemises malgré sa beauté. Regardez sa tristesse quand cet imbécile lui dit qu'il avait trouvé l'amour ailleurs! C'est donc avec mauvaise humeur qu'elle termina l'année avec des notes acceptables.

    En quatrième année, elle se passionna pour la Botanique et les Potions, mais se prit d'haine pour les sortilèges où elle avait de notes trollesques! Mais ces deux matières où elle excella se révéla être utile et lui fit passer avec des notes optimales. C'est là, la date où le Seigneur des Ténèbres revint, et, où elle choisit son camp qui fut neutre bien qu'elle soutienne secrètement l'Ordre. Harry Potter en était à sa septième année et fuyait tout simplement d'après certains, et c'est là que Voldemort infiltra le Ministère et où la dictature commença. Du moins, la famille Brown ne fut pas touchée par les malheurs de cette époque, mais des ambiances sinistres planaient, et Kate avait appris cette mauvaise partie des sorciers, les aimant un peu moins que d'habitude. Elle avait peur pour son homme, pour sa fille - et pour elle-même!

    La cinquième année fut riche en rebondissement avec notament la réintégration de l'équipe de Quidditch en tant que batteuse. La jeune femme devint aussi plus réfléchie et plus mature, arrêtant de se blesser, d'attaquer des élèves par pure humour. Elle cessa de le faire et se concentra plus sur ses études comme pour la première année. Pas de changement s'apporta à la sixième année, mais je suis certaine que cette septième et ultime année à Poudlard sera riche en rebondissement, et beaucoup plus active que l'histoire banale de cette petite fille qu'est Maya Brown...

— ET VOICI MA VIE —
Revenir en haut Aller en bas

Maya Brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter RPG :: LE CARRÉ D'OR | CREDIT & PARTENAIRES :: 
—————— ARCHIVES ——————
 :: ► ARCHIVE DU REGISTRE
-