AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

 

Archi Tristis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Archi Tristis

avatar

— JOUEUR / JOUEUSE —
Because magic is might


Masculin
Localisation : Sur les terres d'Ecosse
Nb de messages : 2

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Archi Tristis   Sam 15 Oct - 14:19


I - Identité


Personne qui représentera votre personnage : David Tennant ( je remet l'avatar aux bonnes dimension dès que mon ordinateur décidera de fonctionner un peu mieux.)
Nom : Tristis
Prénom : Archi
Date de naissance : 6 Novembre 1983
Camp : Pour l'instant au collège Poudlard, mais souhaiterait rejoindre plus tard l'Ordre du Phénix

Rang : Élève

Maison souhaitée/Maison d'appartenance: Serpentard

Baguette : Bois d'aubépine avec un ventricule de cœur de Dragon (ATT : 20 | DEF : 25 | SOIN : 5)

Patronus : Couleuvre Tessellée


II - Atout & Handicap


La description des atouts et des handicaps se fera durant l'histoire du personnage, si il faut que je remettes une description si dessous dites le moi.

●● Atouts (14/15)
-Legilimens (10 points)
-Sixième sens (2 points)
-Mémoire eidétique (2 points)

●● Handicaps (14/15)
-Mauvaise réputation (4 points)
-Loup Garou (10 points)


III - Histoire & Famille


La pièce est trop sombre, je n’arrive pas à savoir ce qui se trouve autour de moi, j’arrive juste à sentir la paille sous mon corps et ces maudites chaines à mes poignets et chevilles qui entravent chacun de mes mouvements. Cela doit faire quatre heure que mon père m’a enfermé dans les cachots du manoir Tristis.
Moi, Archi, 9 ans et demi me suis retrouvé ici il y a quelques heures car, comme d’habitude mon père s’est passé les nerfs sur moi.

« J’ai dû vexer un dieu dans une vie intérieur et il a la rancune tenace, je vois que ça comme explication …»
murmurais-je à voix basse.

C’est l’histoire de ma vie, dès qu’il va se passer quelque chose de plus ou moins grave je le ressens jusqu’au fond de mes entrailles. Je ne sais pas de quelle manière une telle chose est possible, mais le fait est que j’arrive à prévoir les évènements grave qui vont avoir lieu autour de moi. Cependant, malgré ce « sixième sens », j’ai une chance diabolique qui fait que je me retrouve encore et toujours sur le chemin de mon père quand il est énervé. Ancien mangemort, et descendant d’une longue lignée de sang pur, pour lui la seule éducation qui me convient est celle qui se traduit par la violence, c’est d’ailleurs à cause de ça que je pense le plus claire de mon temps enfermé dans ces cachots. Moi et ma mère n’avons jamais suivis ses idées, mais nous ne pouvions rien faire…ma mère étant gravement malade et moi, oserais-je faire face à un membre de « l’armée de Voldemort » du haut de mes 9 ans ?

Mais aujourd’hui était un jour particulier. J’ai ressenti une douleur affreuse, du creux de mon ventre jusqu’au fin fond de mon crâne. Je ne m’explique toujours pas pourquoi cette fois ci la douleur fut si violente, cependant j’ai bien une idée sur la chose…mais je préfère ignorer les déductions macabre de ma maudite conscience.
Plus tôt dans la matinée alors que je me baladais librement dans les couloirs du manoir j’ai vu la porte du laboratoire de mon père entrouverte, cette pièce étant strictement interdite à tout le monde je n’ai donc pas pu m’empêcher d’y aller en quatrième vitesse. Alors que j’avançais précautionneusement dans la salle, une vision d’horreur s’insuffla lentement dans mon esprit, tandis que des pas pressés retentissaient dans le couloir. Devant moi un drap blanc maculé de sang recouvrait un corps, une main blanchâtre dépassait de celui, et on pouvait voir une magnifique bague, d’or et d’argent tressés ensemble, à son index. Sur un petit tabouret à côté il y avait de nombreuses fioles et je ne pus en reconnaitre que deux avant de sombrer dans l’inconscience suite à un coup derrière le crâne…la première contenait des plants d’Alihosty et l’autre du venin d’acromantula.

Je secouais doucement la tête, dans le but de chasser ces images comme un mauvais rêve que chasserait une mère avec un simple geste réconfortant. Cette penser me fit fondre en larme, cette main, malgré les réticences de mon esprit face à cette conclusion, ne pouvait appartenir qu’a une seule personne, la seule personne que je n’ai jamais aimé…ma mère. Plusieurs minutes passèrent durant lesquels je me laissais aller à cette peine, sans chercher à retenir mes larmes, j’étais envahi de tristesse, de peine et de haine envers ce monstre qui me servait de père. Un rire glauque me ramena sur terre, et en relevant lentement je vis la seule personne que je haïssais maintenant du plus profond de mon être.

« Tu es faible Archi, faible comme ta mère l’était, tu es une honte, dit-il d’une voix froide et dénuée de tout sentiments.

Cette phrase eut l’effet d’un électrochoc sur moi et alors que je plantais mon regard dans ces deux immensités vides, un déclic se fit dans ma tête tandis que les cris de douleurs de mon père résonnaient dans le manoir. De nombreuses images se déversèrent en flot dans mon esprit, je voyais un homme entièrement vêtu de noir qui tendit sa baguette vers mon bras alors que je m’écroulais par terre en serrant mon poignet contre mon corps et en luttant pour ne pas hurler, ma mère étendu sur une table de bois massive attachée de tout part alors que je lui injectais divers produits sous ses hurlements de douleurs, et de nombreuses autres images ou je me voyais en train de lancer les sortilèges interdits sur des femmes et des enfants, raser des villages. Puis tout s’arrêta aussi brusquement que ça avait commencé, je m’effondrais au sol sans remarquer le corps de mon père qui gisait dans embrasure de la porte, sans vie.

[…]

Plusieurs jours avaient passés depuis cette expérience sinistre. Je m’étais réveillé sur ma paillasse, toujours attaché et en relevant les yeux, je vis le cadavre de mon père, toujours au même endroit et alors tout me revint, mort, trahison et désespoir. Il m’avait fallu deux jours et deux nuits pour reprendre le contrôle de mes sentiments et pouvoir à nouveau réfléchir correctement. D’après tout ce que j’avais lu, il ne m’avait à peine fallu plus de dix minutes pour découvrir que j’étais un légilimencien, mon père, son père et le père de son père en étaient aussi, alors en toute logique je l’étais surement aussi.

Je suis resté enfermé pendant une dizaine de jours dans ce cachot, en me nourrissant d’insectes et de jeunes animaux qui passaient par là. Ma famille avait une réputation suffisante pour que personne, à part les « associés » de mon père, n’ai l’idée de s’aventurer dans le manoir, c’est ainsi que j’avais renoncé à l’idée de voir quelqu’un entrer dans la pièce et venir me sauver. Cependant ma chance incontestable était encore avec moi, et c’est ainsi qu’à l’aube de mon onzième jour de « captivité », un éclat de rire sauvage me réveilla. Le cerveau encore embrumé par le sommeil je ne reconnaissais pas la personne qui me faisait face, cependant lorsque celle-ci enjamba le corps de mon père et vint arracher mes chaines comme si elles étaient des simples bouts de ficelles un nom me vint à l’esprit. Un nom qui n’était pas bon présage, je l’avais appris en espionnant une des réunions de mon père, cet homme qui vivait de sang, de peur et de tristesse.

« Greyback…

-Ho ho, alors comme ça tu me connais gamin ? Sa voix était rauque et résonnait dans ma tête d’un son sordide, je savais que vous étiez tous un peur taré dans votre famille, mais quand j’apprendrais au maître que tu as tué ton père et ta mère…

Il avait laissé sa phrase en suspens mais je savais très bien ce qui m’attendait si ce Voldemort l’apprenait. Un frisson d’effroi me parcouru le dos alors que je me rendais compte qu’on m’accusait en ce moment même du meurtre de mes parents, pour la première fois depuis mon enfermement, ce corps dans l’entrée eu enfin un nom et un visage dans mon esprit. J’ouvrais plusieurs fois la bouche pour répondre mais aucuns mots ne voulaient sortir.

-Alors c’est bien toi le responsable de ces morts, tu es bien précoce dis-moi, me répondit-il d’une voix qu’il voulait doucereuse. Je suis sûr que le maître n’en sera que plus intéressé…mais en attendant que tu nous rejoignes je vais quand même te laisser un petit souvenir. »

Et avant que je n’ai pu esquisser le moindre mouvement il fondit sur moi et planta ses crocs dans la base de mon cou. Je poussais un cri de douleur en sentant quelque chose d’affreux s’insinuer dans mon sang et je m’évanouis à peine quelques secondes après.

[…]

J’arrivais pour la première fois à la gare qui allait me mener à Poudlard. Mes grands-parents, qui m’avaient recueilli suite à la sombre affaire des meurtres de la famille Tristis, m’avaient laissé traverser la porte seul. J’aurais pu être fou de joie de pouvoir enfin aller de ce magnifique collège dont tous ceux qui osaient me parler me chantaient les louanges. Mais voilà, aujourd’hui encore je n’étais aux yeux de la population qu’un fils de mangemort, loup-garou, qui a tué ses deux parents de manières horrible. Tout le monde se retournait vers moi en me montrant du doigt et en chuchotant, et c’est avec une certaine appréhension que je montais dans ce train qui me mènerait vers un nouveau monde.

[…]

Trois mois avaient passés depuis que j’étais entré à Poudlard. On m’avait prévenu que les premières semaines en tant que première année seraient dures, mais je pense que dire que j’avais la vie difficile était un doux euphémisme. Je m’étais vite rendu compte que personne ne voulait me parler, on me fuyait comme la peste, comme si me toucher ou me regarder lancerais le mauvais œil sur sa famille. J’étais l’objet de farces visant le plus souvent à m’humilier en public, mais je me faisais aussi tabasser dans les couloirs par les autres Serpentard et Griffondor. C’est depuis ce jour où je me suis retrouvé couvert d’ecchymoses à l’infirmerie que je m’étais juré de devenir plus fort et de devenir le cauchemar des élèves de Poudlard.

[…]

Je poussais un profond soupir de désespoir avant de renfermer ce journal qui m’avait suivi depuis des années et de lancer mon livre de DCFM au feu. D’un mouvement de baguettes toutes mes affaires retournèrent dans ma chambre alors que je rangeais mon journal dans la doublure de ma cape.
Je m’affalais sur un des fauteuils près de l’âtre tout en me revoyant quelques années au part avant, petit et peu musclé, qui se soumettait toujours. Aujourd’hui il aurait été impossible de me reconnaitre, une musculature fine mais cependant bien développé, un bon mètre quatre-vingt et surtout ce regard froid qui faisait comprendre a tous ce qu’ils risquaient si ils leurs prenaient l’envie de venir me charrier.
Je secouais la tête pour chasser ces pensées inutiles tout en me reconcentrant sur la pile de devoir qui m’attendait, mes grands-parents ayant fermement insistés pour me faire faire mes devoirs durant les vacances. Après avoir poussé encore une demi-douzaine d’autres soupirs de mécontentement et de découragement je remontais dans ma chambre pour m’attaquer à la métamorphose, à défaut des DCFM.


IV - Physique & Caractère


Archi est, depuis sa plus "tendre" jeunesse, quelqu'un de très renfermé qui ne se fait pas souvent d'ami. Il est froid et distant envers tout ceux qui l'approchent, c'est d'ailleurs ainsi qu'il s'est fait cette réputation de "roi des glaces".
Sa condition de loup-garou est un sujet épineux pour lui, et il arrive qu'il perde totalement son sang froid quand quelqu'un utilise ce point sensible pour se moquer. Il peut passer en quelques secondes de froid et insensible à violent. Cependant, quand il se trouve face à un "esprit faible" qui veut se moquer il lui arrive d'utiliser de la legilimensie (je ne sais pas comment l'écrire) pour apprendre certaines choses et clore la discussion rapidement.
Pour ce qui est du reste on peut facilement s'apercevoir que Archi n'a pas sa langue dans la poche, il enchaine les reproches ce qui entraine assez régulièrement des crises dans les couloirs de Poudlard.

Pour ce qui est du physique, Archi mesure un bon mètre quatre vingt, il est devenu assez musclé avec le temps, à cause de ses nombreuses escapades dans la forêt, son entrainement au Tae kwen do et ses quelques entrainement de quidditch en solitaire. Cependant il reste assez mince, et se retrouve ainsi souvent sous estimé.
Pour ce qui est du reste, il a des yeux d'un brun sombre qui tendent vers le noir quand il devient furieux. Il a des cheveux brun foncé assez long qu'il laisse volontairement pousser, cours c'est un véritable miracle de pouvoir les coiffer.
Niveau vestimentaire, Archi est quelqu'un d'assez particulier, il adore les vêtements large moldus, toujours dans le noir, vert et argent bien entendu. Il se moque éperdument de ce que peuvent lui reprocher les autres, que se soit au niveau de sa manière de vivre au jour le jour (sans pour autant le faire voir, et oui sans jamais personnes avec lui c'est plus facile.) ou de ses nombreux commentaires, bien sur il a toujours son avis sur tout.

V - A propos de vous ...


Votre Pseudo - PUF : Archi
Comment avez-vous connu HP RPG ? Grâce a un magnifique cours de philo extrêmement passionnant qui m'a fait aller chercher tout et n'importe quoi sur google.
Votre niveau en RP : Il y a 6 mois j'étais bon, maintenant je ne sais pas vraiment ce qu'il en est, mais vu la tête de la présentation du physique j'ai beaucoup de travail devant moi...
Avez-vous lus le règlement ? Donnez le code de Validation : si je vous dit non ça passe ? =P OK by Voldy

J'accepte que mon personnage soit intégré dans l'Histoire d'Harry Potter RPG et qu'en cas de non-activité de ma part il soit repris par un(e) autre joueur (joueuse) : OUI [X] NON []

Autre : Faut que je dise quoi la dedans moi ? xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lord Voldemort

avatar

— ADMINISTRATEUR —
Because magic is might


Masculin
Localisation : France (78)
Nb de messages : 2785

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Archi Tristis   Lun 31 Oct - 21:18

Bonsoir à toi, et bienvenue sur le forum. Comme dis en MP, toutes mes excuses pour le temps de réponse.

La première chose que je vais te dire, c'est que la célébrité que tu as choisis pour représenter ton personnage ne va pas : David Tennant est beaucoup trop vieux pour incarner un ado de 17 ans ... de plus, il incarne déjà Barty Croupton Junior dans Harry Potter et la Coupe de Feu, il va donc falloir changer, désolé =S

La deuxième grosse chose, c'est l'explication du pouvoir "Legilimens" : ce pouvoir n'est pas dû tout transmissible par le sang, on ne l'est pas de naissance, on le deviens grâce à un entraînement (de la même manière que le pouvoir "Animagus" ou "Occlumens").

_________________



“ THERE ARE THINGS I HAVE DONE
THERE'S A PLACE I HAVE GONE
THERE'S A BEAST, AND I LET IT RUN
NOW IT'S RUNNIN' MY WAY ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Archi Tristis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter RPG :: LE CARRÉ D'OR | CREDIT & PARTENAIRES :: 
—————— ARCHIVES ——————
 :: ► Présentation / Corbeille /
-