AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

 

1. Le Sortilège /PV/ Lyzandra, Miki, Sophia + autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lord Voldemort

avatar

— ADMINISTRATEUR —
Because magic is might


Masculin
Localisation : France (78)
Nb de messages : 2785

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: 1. Le Sortilège /PV/ Lyzandra, Miki, Sophia + autres   Lun 15 Avr - 21:31


Le futur n'avait plus rien à lui apporter. Plus maintenant.

Il lui avait fallu du temps avant de l'accepter, mais les faits parlaient d'eux-mêmes, en particulier depuis la mort d'Essaï McSharon. Cet ordure avait mis le doigt sur les points sensibles, et depuis, Voldemort sentait le pouvoir lui glisser entre les mains. Lex Luthor avait refait surface et le Ministère n'était plus sous le contrôle des Mangemorts, Mangemort dont la foi faiblissait de plus en plus depuis l'alliance qu'il avait dû passer avec l'Ordre du Phénix ... une alliance, qui lui avait ouvert les yeux sur certaines choses. Voldemort c'était toujours appliqué à combattre ses ennemis - en particulier ce maudit Ordre - mais il s'était rendu compte que, finalement, malgré leur différence de point de vue, ils étaient tout à fait capables de «s'entendre» et d'accomplir de grandes choses ensemble. Il avait eu beau de creuser la tête, le Mage Noir n'avait trouvé aucun moyen de les rallier à sa cause ... dû moins, jusqu'à maintenant.

Voldemort avait envoyé plusieurs oiseaux à différentes personnes. Cela ne lui ressemblait pas, mais pour que sa mission se déroule comme il le souhaitait, il devait montrer qu'il avait changé. Changer. C'était un bien grand mot. C'était le mot d'ordre, la condition, Le Plan. C'est sur l'Île de Drear-La-Lugubre que Voldemort avait donné rendez-vous à Lyzandta Bathory, Miki Mihyana et Sophia Malkovytch, en rendez-vous qu'il avait juré en «tête-à-tête» ... mais c'était sans compter le côté sentimental de ses «convives» : au final, ils n'étaient pas moins de 6 à être venu, chacun avec sa moitié ou presque. Lyzandra était accompagné de son japonais de mari, Miki d'un barbu gothique et Sophia de son ombre blanche, Bale. Lorsqu'ils furent tous réunit, Voldemort de put s'empêcher de commenter.

— Il semblerait que nous n'ayons pas la même conception de ce qu'est une «discussion privée» ... fit-il remarquer ... mais qu'importe. Nous avons plus important à régler.

Il fit une courte pause, avant d'annoncer sans préambule :

— Je vais nous renvoyer dans le passé.

Bien évidemment, tout le monde savait que c'était impossible. Mais l'impossibilité ne faisait pas partir des options de Voldemort.

— Il existe un sortilège, Lyzandra le connait. Il nous ramènera avant que tout ceci n'arrive, avant que les choses ne s'enveniment. Grâce à lui, nous changerons notre histoire ...

Expliqua-t-il. Ce sortilège était davantage considéré comme une légende qu'autre chose, mais ceux qui y croyaient vraiment c'étaient heurtés à plusieurs obstacles : tout d'abord, sa formule : les racontars colportaient qu'elle n'était connue que par les plus vieux mages noir ; mais plus important encore, que ce sortilège requérait l'utilisation de la baguette la plus puissante au monde ... La vérité différait quelque peu des rumeurs, et Voldemort le savait bien. Il se tourna un moment vers l'hongroise.

— Ton livre, Lyzandra. Page 173, 3eme génération. Quant à la baguette ...

Voldemort se tourna cette fois vers Sophia.

— ... je sais que certaines personnes en savent beaucoup plus qu'elles ne veulent le faire croire.

Il avait mis un moment avant de retrouver la trace de La Baguette, mais c'était après la mort de Dumbledore qu'elle était devenue la plus dure à suivre. Grâce aux souvenirs de ses Mangemorts et à certaines déductions, il avait finis par tomber sur Sophia Malkovytch. Heureux hasard ... ou signe du destin.

— L'ennuie, c'est que vous ne vous souviendrez de rien. Je vais faire en sorte d'empêcher les morts qu'il y a eu des deux côtés, mais vous allez être obligé de me faire confiance ...

C'était peut-être ça, le plus drôle : faire confiance à l'homme qui avait fait le plus de morts au cours de ces dernières décennies. Voldemort savait que ses «invités» se poseraient un paquet de questions, et le Mage Noir avait d'ores et déjà préparé ses réponses, toutes plus ou moins vraies.

_________________



“ THERE ARE THINGS I HAVE DONE
THERE'S A PLACE I HAVE GONE
THERE'S A BEAST, AND I LET IT RUN
NOW IT'S RUNNIN' MY WAY ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyzandra Bathory

avatar

— ADMINISTRATRICE —
Because magic is might


Féminin
Nb de messages : 2132

-------- Profil Détailé --------
Bourse: 100 Gallions
Données:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 1. Le Sortilège /PV/ Lyzandra, Miki, Sophia + autres   Dim 30 Juin - 20:01

Des temps sombres avaient saisits l'Angleterre et les choses ne semblaient pas aller vers des jours meilleurs, pire la situation stagnait dans une sorte de statut quo à laquelle Lyzandra n'entendait goutte, plutot car elle s'en était désinteressée qu'autre chose, faute de reconnaissance et d'actions franches venant du côté pour lequel elle s'était battue. En effet la jeune hongroise s'en était tenue dernièrement à venir pretter sa baguette lorsqu'on la sollicitait et si le coeur lui en disait, quand le cocon familliale qu'elle défendait jalousement lui semblait trop tranquille et que le terrain venait à lui manquer. Contre toute attente sa dernière action avait été menée de front avec celui que jusqu'alors elle avait considéré comme la cible à abbatre et force fut de constatera que cette colaboration lui avait apporté bien plus de satifaction qu'elle ne l'aurait soupçonné : un raid rondement mené, pas de prisonnier ni de survivant, le genre d'après midi qu'elle affectionnait tout particulièrement, sans retenue ni fausse pitié herzatz de son humanité, au contraire, laisser libre court à ce détachement qui faisait partie d'elle avait été salutaire. Aussi lorsqu'à nouveau le mage noir convoqua la jeune femme ce fut presque une joie pour elle. Bien entendu Akira, toujours plus sur la réserve quand au desseins du Lord, avait tenu à l'accompagner qu'importe que le plis ait demandé la présence exclusive de Lyzandra ou non.
C'était un après-midi comme tous les autres celui où un hiboux particulièrement belliqueux était arrivé chez Akira et Lyzandra. Bien entendu les jumelles, qui jouaient dans le jardin avec leur frère avaient tenu à apporter la lettre elles-même à leur mère qui trop occupée n'avait pas remarqué l'arrivée de l'oiseau. Pas plus de deux minutes et un nuage de plumes plus tard Yeva hurlait, Kin tenait la lettre et Jun-Aïda l'ainé appelait ses parents pour dénoncer ses jeunes soeurs. L'incident étant considéré comme anondin dans la maisonnée ce fut à peine si Lyzandra réprimenda ses enfants pour leur cruauté manifeste envers le pauvre animal, préférant consoler la petite et tendant le plis à son mari qui bien que peu expensif avait froncé les sourcils à la lecture, annonçant tout de go à son épouse que se serait avec lui qu'elle se rendrait au rendez-vous. Il fallu donc faire appel à l'infernal pour garantir aux parents que leur maison serait toujours debout à leur retour et accessoirement surveiller les trois engeances issues de leur union, afin de permettre au couple de se rendre au lieu dit : l'ile de Drear, très contextuel et un brin théatrale il fallait l'avouer, très "Voldemort" songea Lyzandra alors qu'elle prenait la main de son mari pour transplaner.
Les lieux n'avaient guère changer depuis la dernière visite de la jeune hongroise, toujours aussi brumeux. Ils n'eurent pas à attendre bien longtemps avant qu'une silhouette familière n'apparaisse, puis deux autres cracks significatifs se firent entendre, le premier à l'appartion de Sophia et son sbire, le second dévoilant Miki et Kraven que Lyzandra fut surprise de trouver en pareil endroit. Sa première pensée fut de se demander si cette fois le Lord ne leur demanderait pas main forte pour éliminer le gouvernement en place, mais elle n'eut pas le temps d'exploiter plus avant cette évantualité car le mage noir pris la parole sans tarder, coupant court aux spéculations fantasque de la jeune femme, mais ouvrant le débat sur une idée bien plus saugranue que ce qu'elle même aurait pu inventer.
Voyager dans le temps... Rien que cela... Oh bien entendu que ce que le mage noir disait au sujet de son livre était la vérité, il y avait bel et bien un enchantement destiné à renvoyer quelqu'un dans le passé... Mais de mémoire la jeune hongroise n'aurait su dire si aucune de ses ailleule avait jamais tentée l'expérience... En dehors de Erzebeth elle-même, qui avait créé ce sort... Tout comme l'intégralité ce que contenait le livre, tout ce que Lyzandra pouvait en dire était ce que sa grand-mère lui en avait dit, que jamais aucune sorcière de leur lignée n'avait accumuler la puissance nécéssaire à leur éxécution... Elle même avait une fois tenté la potion de résurection, sans toutefois avoir pu aller jusqu'au bout de son idée et la faire boire à Titania... A ce souvenir elle tressaillit et vint prendre la main de son mari. Peu de choses faisaient reculer Lyzandra qui avait tendance à ignorer la peur induite par l'instinct de survie, aussi ne put-elle s'empecher de vouloir en savoir plus sur ce qu'avait en tête Voldemort, il lui fallait des détails avant de se décider si elle aiderait ou entraverait le projet.

-Qui excatement est inclu dans ce "nous" ?...

Etait la première chose à savoir, car il était hors de question avec un mari, trois enfants en bas age dont son héritier qu'elle aille se balader diable sait à quelle époque, bien qu'elle n'ait dans l'absolu rien contre lancer l'enchantement, au contraire, la perspective de réaliser cette performance motivait tout particulièrement son ego surdimensionné, surtout si d'aventure elle avait l'occasion de manier la baguette de sureau...

-En suite il faut que je le dise cet enchantement demandera du temps avant de pouvoir être lancé, si ma mémoire est bonne un échec signifirait simplement que la ou les personnes concernées soient rayée du temps... Comme si elles n'avaient jamais existées... C'est en partie pour cela qu'on ne peut pas vraiment savoir si quelqu'un l'a déjà lancé... Mais dans l'absolu je n'ai rien contre renvoyer qui bon voudra dans la passé, ou essayer...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

1. Le Sortilège /PV/ Lyzandra, Miki, Sophia + autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter RPG :: VOS PREMIERS PAS SUR LE FORUM ... :: 
Pour commencer ...
 :: 
Contexte du Forum
 :: Saison 2 : L’Heure de Vérité :: CHAPITRE III – Le Sortilège
-